Actus séries

Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1724 du jeudi 11 juillet 2024 [SPOILERS]

Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Le rendez-vous de Bart prend une tournure macabre. Bastien décide de prendre contact avec Mélody. Sébastien aide Marianne à reprendre son indépendance.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous préférez ne rien savoir, ne lisez pas la suite.

Jeudi 11 juillet dans Demain nous appartient...

Le rendez-vous de Bart prend une tournure macabre

Ayant récupéré le Little Spoon qui lui avait été volé, Bart s'occupe des démarches pour se faire indemniser par son assurance. Il a déjà rencontré Caroline Leblanc, l'enquêtrice de l'agence, qui lui avait dit qu'il ne le serait pas. Bart a donc pris rendez-vous avec le directeur de l'agence. Mais en arrivant sur place, il tombe sur une horde de policiers et de pompiers sécurisant le périmètre. Aurore lui suggère de rentrer.

Ressortant de l'agence, Nordine déclare à Aurore que le directeur de l'agence, Guillaume Drouet est mort d'un coup sur la tête. Son corps a été retrouvé à 7h du matin par la femme de ménage. D'après le légiste, Drouet serait mort il y a deux jours déjà. Nordine n'a pas retrouvé d'arme du crime. En revanche, il a remarqué qu'un tiroir du bureau du directeur avait été forcé. À l'intérieur, il reste des balles et du matériel d'entretient d'une petite amie de poing. Quant à sa collègue Caroline Leblanc, elle demeure introuvable.

Au commissariat, Aurore fait le point avec Sara. Cette dernière s'est renseignée sur Caroline Leblanc : après des études de droit à Montpellier, elle a fait des petits boulots dans la région jusqu'en 2018 où elle est entrée dans l'agence de Drouet. Elle n'a pas de casier judiciaire, mais elle a séjourné en hôpital psychiatrique pendant 6 mois au cours de l'année 1999. Au même moment, Roxane annonce que Caroline est décédée à l'hôpital il y a deux jours d'un infarctus foudroyant.

Aurore se rend à l'hôpital pour interroger William. Il raconte que Caroline l'a effectivement appelé en pleine crise d'angoisse alors que ses anxiolytiques ne fonctionnaient pas. William l'a donc reçu en urgence. Alors qu'il l'auscultait, elle s'est effondrée et est décédée. William a tenté de la réanimer, en vain. Noor, qui a également essayé, le confirme. Dès qu'il se retrouve seul, William supprime le numéro de Caroline Leblanc des contacts de son téléphone.

Au commissariat, Sara informe Aurore que Drouet était divorcé mais qu'il avait des relations occasionnelles avec une femme qui a un alibi solide. En dehors de ça, c'était un homme plutôt solitaire. Aurore se demande alors pourquoi le tueur ne s'est pas servi de l'arme de poing de Drouet, un 9mm enregistrée à son nom, qui était rangée dans le tiroir de son bureau. Au même moment, Damien annonce à ses collègues que d'après le légiste, Caroline est décédée trois heures plus tôt que Drouet. Aurore suppose que l'infarctus de Caroline n'a pas été uniquement provoqué par une cause naturelle et envisage de réclamer une autopsie.

De son côté, Sara rejoint Roxane qui a découvert que Drouet retirait régulièrement de grosses sommes d'argent, mais que ces retraits n'apparaissaient pas dans les comptes de son agence. Au même moment, Bart les appelle pour leur dire qu'il a eu la confirmation que les contrats qu'il a signé avec la compagnie de Drouet sont des faux.

Roxane vérifie alors les dossiers clients et se rend compte que Drouet arnaquait un client sur trois. Il avait en effet créé une société écran du même nom que sa compagnie d'assurance dont les coordonnées bancaires étaient liées à un compte offshore aux Philippines. Nordine se joint à ses collègues pour les informer que Caroline Leblanc n'avait pas de proches et que personne n'a cherché à la joindre depuis son décès. Sara et Roxane la soupçonnent d'avoir été la complice de Drouet. Elles émettent ainsi l'hypothèse qu'un client aurait cherché à se venger d'eux deux.

Pendant ce temps, Aurore passe à la morgue de l'hôpital où Marianne se rend compte avec stupéfaction que le corps de Caroline Leblanc a disparu et que son transfert n'apparaît nul part sur les dossiers.

Un peu plus tard, William débarque dans le bureau de Marianne en lui remettant le dossier d'autorisation de transport du corps de Caroline Leblanc, indiquant qu'il a été envoyé aux pompes funèbres. Marianne considère qu'il s'agit d'une faute professionnelle d'un employé de l'hôpital. Elle compte bien découvrir qui c'est. William, quant à lui, est visiblement mal à l'aise en apprenant que la police a réclamé une autopsie.

En sortant des pompes funèbres, Aurore téléphone à Sara pour lui annoncer que le corps de Caroline Leblanc n'y est pas non plus...

Bastien rejette Mélody

Auprès de Georges, Mélody se demande si Bastien va accepter de lui laisser une place dans sa vie. Cela a été très dur pour elle, ces derniers mois, de garder le secret, surtout quand il a eu sa leucémie. Mais John ne voulait pas qu'il connaisse la vérité. Georges soutient sa compagne.

Pendant ce temps, Bastien se confie à Violette au sujet de ce qu'il a appris sur Mélody. Il avoue qu'il n'arrive pas à la considérer comme sa mère. Violette lui rappelle qu'elle a aussi accepté une inconnue comme étant sa mère parce qu'il lui avait dit de lui laisser une chance et aujourd'hui, elle s'entend très bien avec Philippine.

Au Spoon, Mélody retrouve Audrey et Mona qui sont toutes deux soulagées de sa libération de prison. Ayant peu d'espoir que Bastien revienne vers elle après toute cette histoire, Mélody ne cache pas sa surprise et sa joie lorsqu'il l'appelle pour lui donner rendez-vous au skate parc.

Sur place, Mélody le retrouve et lui raconte qu'elle le suivait à chacun de ses déménagements. Elle lui présente ses excuses pour ne pas lui avoir dit la vérité plus tôt et comprend sa colère. Elle exprime son désir d'apprendre à le connaître et d'être là pour lui. Mais Bastien rétorque qu'il la considère uniquement comme sa prof de sport. Mélody rentre alors chez elle, en pleurs, trouvant refuge dans les bras de Georges.

Marianne veut vendre sa maison

Chez les Delcourt, Marianne interroge Diego sur le verre qu'il a bu en tête-à-tête avec Maud après l'apéro qu'elle avait organisé. Le jeune homme esquive la question, puis file. Chloé fait alors remarquer à sa mère son manque de subtilité. Marianne se défend en expliquant qu'elle veut simplement que les gens autour d'eux soient heureux et qu'elle a l'impression que Diego ne fera pas le premier pas tout seul. Chloé pense plutôt que sa mère cherche à combler le vide que la perte de Renaud a créé dans sa vie.

À l'hôpital, Soizic prend des nouvelles de Marianne. Celle-ci avoue être très agacée par le comportement de sa fille qui analyse tout ce qu'elle fait. Soizic souligne qu'il serait temps pour sa collègue de quitter le cocon familial et de voler de ses propres ailes.

Marianne donne alors rendez-vous à Sébastien au Spoon pour le déjeuner. Elle compte sur lui pour l'aider à vendre sa maison. Et justement, il lui a trouvé une agente immobilière.

De son côté, Diego se promène sur la plage avec Maud qui stresse à l'approche des résultats du bac. Ils retrouvent Jack et Lizzie à la Paillote, qui sont dans le même état. Diego leur propose une partie de volley pour se changer les idées.

Une fois les résultats du bac tombés, tout le monde est soulagé. Adam et Amel se joignent à eux pour trinquer. Diego félicite Maud pour sa mention Très Bien. Seul Jack ne semble pas avoir la tête à la fête malgré l'obtention d'une mention. Et pour cause, il n'arrête pas de penser à Rayane...

publié le 10 juillet, Lucie Peronne, Allociné

Liens commerciaux