Louis Letterier raconte les débuts du MCU : "Marvel Studios était une PME"

Actus cinéma

Louis Letterier raconte les débuts du MCU : "Marvel Studios était une PME"

Louis Letterier à l'avant-première de

©Evan Agostini/AP, Sipa

Alors qu'il s'apprête à sortir son nouveau film, "Loin du périph", sur Netflix, Louis Leterrier a accordé une interview au magazine Première. Dans l'entretien, publié le 26 avril 2022, le réalisateur français est revenu sur la manière dont il a contribué aux débuts du MCU.

Connu pour avoir été un des poulains de Luc Besson, Louis Leterrier a commencé sa carrière au début des années 2000, en réalisant de nombreux films chez EuropaCorp comme les deux premiers volets du Transporteur et "Danny the Dog".

Marvel lui avait proposé "Thor" et "Les Gardiens de la galaxie"

Peu s'en souviennent mais ces premiers essais ont conduit le parisien à Hollywood, plus particulièrement chez Marvel Studios. Dans une nouvelle interview, Louis Leterrier - qui a réalisé le deuxième film du MCU, "L'Incroyable Hulk", en 2008 - est revenu sur les débuts de ce qui allait devenir la plus grosse saga du 7e art. "À la base, dans le bureau des créatifs, il y avait Jon Favreau, Edgar Wright et moi. C'était vraiment nous trois, dans une toute petite pièce de travail. On était même présents tous ensemble au Comic-Con pour annoncer le truc et la salle, déjà pas bien grande, n'était qu'à moitié pleine.(...). Marvel Studios était une PME", se souvient le réalisateur.

Si Louis Leterrier n'a pas fait d'autres films du MCU, il avoue avoir failli contribuer à d'autres opus de l'univers partagé : "(...) On avait évoqué ensemble 'Les Gardiens de la galaxie'. Ils m'ont proposé 'Thor' aussi... Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas parlé avec les gens de Marvel, mais on échangeait régulièrement." Désormais revenu en France, il se dit désireux "d'élargir son horizon" : "Je veux faire des films français, des films américains, des films anglais... Là je tourne à Chicago, ensuite je pars réaliser un projet en Afrique. Je me balade quoi."

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 9 mai

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter