Actus séries

One Piece réalisé par Miyazaki ? Voilà à quoi ça ressemblerait !

© Netflix

Et si les aventures de Luffy avaient été animées par les artistes du studio Ghibli ? Une IA a généré le résultat.

A quoi ressembleraient Harry Potter et ses camarades de classe de Poudlard s'ils évoluaient durant l'époque préhistorique ? De quoi auraient l'air Gokû, Vegeta et les autres personnages de Dragon Ball Z s'ils étaient interprétés par des comédiens en chair et en os ? Ou bien Edward Cullen et Bella Swan si jamais la saga Twilight avait été confiée aux mains expertes des animateurs Pixar ?

Depuis l'apparition des multiples outils numériques qui utilisent l'intelligence artificielle sur Internet, nombreux sont les fans de pop culture qui peuvent enfin laisser libre cours à leur imagination débordante, et obtenir des réponses à des questions qu'ils étaient parfois - il faut bien le reconnaître - les seuls à se poser.

Alors que le compte Facebook du dénommé The Art of AI a récemment dévoilé à quoi ressembleraient Pikachu, Carapuce, Bulbizarre et les autres Pokémon si leurs aventures avaient été animées par les artistes du prestigieux studio Ghibli, la dénommée ShimisTales, sur TikTok, a imaginé la même chose... mais avec les personnages de One Piece.

Sur la série de visuels générés par intelligence artificielle qui ont été postés sur son compte, on peut ainsi reconnaître (dans l'ordre) Monkey D. Luffy, Roronoa Zoro, Nami, Usopp, Sanji, Chopper, Nico Robin, Franky, Brook et Jinbé, dessinés comme s'ils étaient les protagonistes d'un long métrage réalisé par les équipes de Hayao Miyazaki.

Ainsi qu'on peut le constater en observant l'intégralité des publications postées par ShimisTales, elle a également réalisé la même expérience avec les personnages d'autres célèbres animes japonais, tels que Naruto, Demon Slayer ou encore L'Attaque des Titans.

Comment trouvez-vous ces détournements artificiels des membres de l'équipe du Chapeau de Paille façon Ghibli ?

(Re)découvrez les gaffes et les erreurs de "One Piece"...

publié le 28 novembre, Thomas Imbert, Allociné

Liens commerciaux