Actus séries

Numéro 1 sur Netflix, cette série a été un enfer à tourner pour son acteur principal : "Je me suis fracturé toutes les côtes"

Bande-annonce de Pax Massilia. Numéro 1 sur Netflix, cette série a été un enfer à tourner pour son acteur principal : "Je me suis fracturé toutes les côtes" © DR

Qui a dit que jouer la comédie devant la caméra était un métier facile et sans risque ? Alors que Tom Cruise s'était blessé durant le tournage de Mission Impossible 6 lors d'une cascade, c'est une star de Pax Massilia, la nouvelle série à succès de Netflix, qui a, elle aussi, connu un problème physique sur le plateau...

Il n'a pas fallu longtemps à Olivier Marchal pour convaincre les abonnés de Netflix. Deux jours seulement après la mise en ligne de Pax Massilia, sa série policière située dans les rues de Marseille cartonne déjà. Notée à 71% sur Rotten Tomatoes par le public, elle est surtout classée n°1 dans le Top 10 des séries les plus regardées du moment sur la plateforme en France.

Un tournage douloureux pour Tewfik Jallab

Un succès qui n'a rien d'une surprise au regard du travail réalisé en coulisses, mais qui doit faire aujourd'hui le bonheur de Tewfik Jallab. Alors que le comédien incarne avec brio Lyès, ce chef d'équipe tête brûlée prêt à tout pour atteindre ses objectifs, il faut savoir qu'il a véritablement donné de sa personne pour être le plus convaincant possible à l'écran.

Au micro d'Allociné, Tewfik Jallab a effectivement révélé qu'il avait joué l'intégralité de ses scènes avec... les côtes brisées. "J'ai du passer tous ces mois de tournage avec les côtes en moins, a-t-il soufflé. Toutes les séquences étaient pour moi un challenge. Pouvoir dire mon texte et respirer sans que cela ne se voit à l'écran était mon défi !"

>> Scènes de Ménages : deux acteurs traumatisés sur le tournage, une star de la série se confie : "On n'arrivait pas à jouer"

Une blessure... un peu ridicule

De quoi comprendre qu'il a trop forcé lors d'une cascade ? Qu'à l'instar de Tom Cruise pour Mission Impossible 6 il s'est sacrifié pour nous en mettre plein les yeux ? Même pas. À en croire ses propos, il s'est en réalité blessé bêtement lors d'une séquence anodine. Le twist ? C'était à l'occasion du premier jour du tournage.

"On tournait sur une plage pas loin d'ici, à Marseille, et nos personnages devaient faire semblant de jouer au foot, incognitos, a expliqué Tewfik Jallab. Or, trente secondes après la première action, je saute en l'air pour jouer au ballon, je tombe et je me fracture toutes les côtes..."

Qui a dit que jouer la comédie était un métier facile ?

publié le 8 décembre, Quentin Piton, Purebreak

Liens commerciaux