Actus séries

Nouveau en streaming : l'histoire incroyable mais vraie d'une petite fille kidnappée... plusieurs fois !

© 2022 PEACOCK MEDIA PRODUCTIONS LLC and NBC NEWS STUDIOS. All Rights Reserved.

La mini-série "A Friend of the Family" raconte l'incroyable histoire vraie d'une petite fille kidnappée plusieurs fois par un ami de la famille.

De quoi ça parle ?

L'histoire vraie de la famille Broberg, dont la fille Jan a été kidnappée par leur voisin et ami Robert Berchtold dans les années 1970.

A Friend of the Family, une série créée par Nick Antosca avec Anna Paquin, Colin Hanks, Jake Lacy...

Incroyable... mais vrai

Il y a des moments, souvent, dans la fiction où on se dit que ça va trop loin. Que cette histoire n'est pas crédible. Que les scénaristes débordent d'imagination. Autant vous prévenir tout de suite : vous allez penser la même chose devant la mini-série A Friend of the Family.

D'ailleurs, le créateur Nick Antosca s'y attendait. Alors il a pris les devants. À l'ouverture du premier épisode, il a convié Jan Broberg pour présenter la série. C'est elle la protagoniste. C'est son histoire que la série raconte. Et elle prévient le spectateur que tout ce qu'il va voir, lui est arrivé.

Et cette introduction n'a rien de superflu tellement cette histoire peut paraître incroyable. On vous garantit qu'il y aura de nombreux moments devant cette série, où vous allez secouer la tête avec incrédulité. "Comment ces gens peuvent-ils être si naïfs, si confiants et, honnêtement, si stupides ?!" allez-vous vous dire.

Lorsqu'on leur demande s'ils savent ce qu'est un pédophile, Bob Broberg (Colin Hanks) et sa femme Mary Ann (Anna Paquin) ont l'air confus et répondent "non" à l'agent du FBI qui admet un peu plus tard que lui-même venait tout juste d'apprendre le terme.

L'action se passe en 1974 et les Broberg sont mormons. C'est une famille de classe moyenne, tout ce qu'il y a de plus ordinaire, qui n'avait jamais entendu parler de pédophiles. Jusqu'au moment où leur monde cloîtré est brisé quelques jours plus tôt lorsque l'ami de la famille Robert Berchtold (Jake Lacy), qu'ils appellent "Frère B", kidnappe leur fille aînée. Il s'agit de Jan - d'abord interprétée par Hendrix Yancey puis McKenna Grace - alors âgée de 12 ans.

Il aura fallu plusieurs jours aux Broberg pour informer les autorités que Berchtold et Jan avaient disparu. Ils étaient incapables de croire qu'une telle catastrophe pouvait leur arriver. C'est en partie leur foi et leur lien profond avec la communauté mormone - à laquelle appartiennent Berchtold et sa famille - qui rendent ce comportement si inexplicable.

Pour le comprendre, il faut remettre les faits dans leur contexte. Les Broberg évoluent en 1974 dans un milieu totalement différent de celui qu'on connaît en 2023, où le public est éduqué et sensibilisé à reconnaître les premiers signes alarmants.

Le fait est aussi que Berchtold est un maître en matière de manipulation. Non seulement quand il s'agit de manipuler Jan - qui est jeune et vulnérable - mais aussi quand il s'agit de manipuler ses parents. On sait maintenant que les agresseurs d'enfants manipulent souvent la famille pour mieux accéder à leur victime. Il a su séduire les parents de Jan, avec une telle perversion, qu'ils ne pouvaient même pas le soupçonner au premier abord.

Jake Lacy est absolument bluffant, terrifiant et répugnant dans le rôle de Berchtold, jouant parfaitement entre la malveillance la plus abjecte et le charme. Il convient aussi de rassurer les futurs spectateurs de la série. Si l'histoire racontée est celle d'une victime de pédophilie, rien n'est montré à l'écran.

La réalisation est suffisamment subtile pour créer une ambiance qui va souligner le malaise ambiant. Les différents réalisateurs qui se succèdent derrière la caméra n'ont pas peur de faire usage de gros plans, pour augmenter la tension. C'est dans ces moments que toute l'horreur se lit dans le regard de Berchtold et qu'on mesure à quel point on a affaire à un esprit retors et malade.

Et il faudra des années et des années de lutte, de patience et de courage aux Broberg pour sortir Jan de son emprise. Cette dernière fait d'ailleurs une apparition à la fin dans le rôle d'une psychologue, car elle est devenue actrice. C'est une histoire qui se finit bien finalement.

Les deux premiers épisodes de A Friend of the Family sont diffusés à partir de 21h sur OCS Max et sont également disponibles sur la plateforme streaming d'OCS.

publié le 28 novembre, Emilie Semiramoth, Allociné

Liens commerciaux