Mon Ange : 3 choses à savoir sur la série du moment avec Muriel Robin

Actus séries

Mon Ange : 3 choses à savoir sur la série du moment avec Muriel Robin

Muriel Robin lors du photocall pour la série

©Laurent VU - Muriel Robin lors du photocall pour la série "Mon Ange" au Festival de la Rochelle, le 18 septembre 2021., Sipa

"Mon Ange", la nouvelle création originale de TF1, est actuellement programmée les jeudis soir. Le 13 janvier 2022, les deux derniers épisodes du show seront diffusés pour le plus grand plaisir des fidèles. À cette occasion, retour sur 3 indiscrétions quant à ce nouveau drame policier.

Romane Jolly avait déjà endossé un rôle similaire

Lors de sa rentrée 2021, TF1 avait lancé "Fugueuse" avec Michaël Youn et Sylvie Testud en tête d'affiche. La série était centrée sur la fugue de Léa, adolescente qui quitte le domicile familial pour s'adonner à la prostitution par amour. Ce personnage était incarné par Romane Jolly, également au casting de "Mon Ange". Dans ce cadre, elle joue à nouveau une jeune fille, Julie, portée disparue. Le mystère de la série tend cette fois-ci à savoir que lui est-il arrivé au cours des huit dernières années ?

Pour le tournage, Muriel Robin est retournée sur les traces de son enfance

La mère de Julie est jouée par Muriel Robin dans le show. Celle qui s'est blessée lors du tournage a ainsi eu l'occasion de retourner en Haute-Loire. "J'étais en colonie dans le coin quand j'avais 11 et 12 ans", avait-elle révélé à France Bleu en mai 2021. "C'est vraiment là que la nature m'a vraiment mis une claque. J'ai un souvenir très précis, même si j'avais 11 ans, de ces sapins, de ces clairières et d'une végétation très belle, très dense, comme une carte postale de la campagne (...)", avait-elle confié avec poésie.

Une séquence a particulièrement marqué Marilou Berry

Marilou Berry - l'interprète de Gabrielle Varlan, enquêtrice - a confessé que le tournage n'avait pas toujours été facile. En décembre 2021 sur le site de TF1, elle avait même dévoilé quelle séquence avait été la plus éprouvante. "Celle où l'on récupère un corps dans le lac sous la pluie était assez longue et plus compliquée à tourner", avait-elle affirmé, avant de conclure : "En même temps, elle est également éprouvante à regarder. La séquence est très réaliste et parle d'elle-même. Il y avait à peine besoin de jouer. C'était assez marquant."

Inès Agblo, Jellyfish France, publié le 11 janvier

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter