Actus séries

Des coulisses sexistes et toxiques pour cette série culte de TF1 ? Une ancienne actrice balance : "Je me suis sentie très mal à l'aise"

Des coulisses sexistes et toxiques pour cette série culte de TF1 ? Une ancienne actrice balance : "Je me suis sentie très mal à l'aise" © TMC / JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Depuis le lancement du mouvement MeToo il y a déjà six ans, la parole se libère et on découvre (tristement) un envers du décor aussi honteux que désespérant dans le monde du divertissement. Et sans surprise, cela ne concerne pas uniquement les USA. Une célèbre actrice l'a confessé, son expérience au sein d'une cultissime série de TF1 a été difficile à vivre.

Tournage difficile pour une comédienne

Difficile de faire plus culte que la série Hélène et les Garçons. Après avoir fait le bonheur des téléspectateurs durant près de 280 épisodes diffusés entre 1992 et 1994, cette fiction produite par AB Productions n'a par la suite cessé de se décliner à travers des spin-offs comme Le miracle de l'amour, Les Vacances de l'amour et bien entendu, Les Mystères de l'amour, toujours diffusés aujourd'hui sur TMC.

Pourtant, si la comédie a marqué les esprits des fans et continue d'alimenter les discussions nostalgiques, elle n'est pas la meilleure expérience d'une célèbre comédienne. Invitée de l'émission Culture Médias (Europe 1) cette semaine, Alice Taglioni - qui avait profité d'Hélène et les garçons pour incarner son tout premier rôle à l'écran, a en effet confessé : "Franchement, je n'en garde pas un bon souvenir".

>> "L'affaire a été étouffée" : une star de la série Un si grand soleil révèle avoir été victime de comportement sexiste

"30 ans après, MeToo, il y aurait beaucoup de choses à dire"

Une révélation surprenante, d'autant plus que la star n'y avait qu'un petit rôle dans un épisode (elle interprétait une fan de José), mais qui s'expliquerait par des coulisses... inquiétantes. Après avoir assuré que la faute n'en revenait pas à Philippe Vasseur (José), "C'est pas lui [le responsable]", l'actrice a mystérieusement confié, "C'est l'ambiance. Disons que 30 ans après, MeToo, il y aurait beaucoup de choses à dire".

Oui, à l'instar de Vanessa Demouy (Ici tout commence) qui aurait vécu des moments compliqués au début de sa carrière, Alice Taglioni - qui n'avait que 18 ans à l'époque, aurait été sexualisée à outrance et possiblement victime de harcèlement sexuel. "Je me suis sentie très mal à l'aise. Très, très mal à l'aise, a-t-elle soufflé. On est à la radio, mais vous verriez ma tenue, et puis... Non, c'était compliqué, franchement".

Des propos durs qui ne devraient pas tarder à faire réagir et qui nous rappellent à quel point le monde du divertissement est loin d'être aussi magique qu'on l'imagine...

publié le 9 décembre, Quentin Piton, Purebreak

Liens commerciaux