Actus cinéma

"J'ai signé mon arrêt de mort" : Chris Evans était persuadé que Captain America serait un mauvais film

La bande-annonce de Captain America. © Paramount / Marvel Studio

Aujourd'hui, on ne peut imaginer le MCU (Marvel Cinematic Univers)e sans Robert Downey Jr. dans le rôle d'Iron Man, Scarlett Johansson dans celui de Black Widow ou, bien sûr, Chris Evans dans celui de Captain America. Cependant, lorsqu'ils ont signé leurs contrats, les films de super-héros n'étaient pas aussi hype qu'aujourd'hui et ils ne savaient pas s'ils allaient réussir ou sombrer. Chris Evans a ressenti beaucoup de pression et des sentiments contradictoires en acceptant le rôle, mais il ne l'a jamais regretté...

Chris Evans est arrivé au studio en 2011, après avoir joué dans Les Quatre Fantastiques (2005), un film qui n'a pas été très bien accueilli par la critique, même s'il n'a pas mal marché au box-office. C'est peut-être pour cette raison qu'il a eu quelques doutes lorsqu'il a dit oui à Steve Rogers.

Comme le rapporte notre site frère FilmStarts, le livre MCU : The Reign of Marvel Studios fait état des plus grandes craintes de l'acteur.

>> Chris Evans : surprise, l'acteur officialise son couple avec une actrice de 16 ans de moins que lui que vous avez déjà vue sur Netflix

"Ce qui m'inquiétait le plus, c'était de faire des films de merde"

L'acteur était un fan du super-héros, mais la première pensée qui lui a traversé l'esprit était que le projet de la société n'était peut-être pas à la hauteur des bandes dessinées. "Je viens de signer mon arrêt de mort. Ma vie est finie. Ce qui m'inquiétait le plus, c'était de faire des films de merde. Je ne veux pas faire de films de merde et être contractuellement obligé de faire des films de merde".

Peut-être que, parce qu'il s'agissait d'un personnage né dans les années 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale et dont l'intrigue était étroitement liée aux nazis, il pensait que le public d'aujourd'hui ne s'intéressait pas à lui, mais il s'est trompé. Il est également possible qu'il ait pensé que les deux premiers films Iron Man étaient déjà sortis et avaient très bien fonctionné, et que ce n'était donc peut-être pas le bon moment pour Captain America.

>> L'un des films incontournables de Michelle Yeoh est aussi de la science-fiction : ce joyau du genre réunit l'actrice oscarisée avec deux grands maîtres et Chris Evans

Les doutes ont été dissipés peu après la sortie du film sur grand écran. Captain America : First Avenger a été très bien accueilli. En fait, il s'est classé devant L'incroyable Hulk (2008), qui a rapporté 264 millions de dollars, et juste derrière Thor, sorti quelques mois plus tôt et qui a rapporté 449 millions de dollars.

Puis The Avengers est arrivé en mai 2012 et a tout changé. Le film, qui réunit Iron Man, Thor, Black Widow, Nick Fury, Hawkeye et Captain America, a battu plusieurs records. En voici un bref aperçu : meilleur week-end d'ouverture de tous les temps, film de super-héros ayant rapporté le plus d'argent, film ayant rapporté le plus d'argent en moyenne dans chaque cinéma, film ayant atteint le plus rapidement les 450 millions de dollars, et ainsi de suite.

"J'adore jouer ce rôle"

Chris Evans a fini par accepter le rôle de Steve Rogers, et heureusement, car il l'a incarné pendant 10 ans. Dans un entretien approfondi avec GQ, l'acteur a également fait part de son "appréhension" à l'idée de travailler pour Marvel et de son "anxiété" à l'idée de donner des interviews, ce qu'il a dû surmonter au fil du temps.

>> Face aux échecs des nouveaux films, Marvel prêt à faire revenir Tony Stark (Iron Man) dans le MCU ? Le patron du studio dit tout

"J'adore jouer ce rôle. Je me sens lié à lui, dans le sens où lorsque vous rentrez dans la peau de ce personnage autant de fois, vous ne pouvez pas vous empêcher d'absorber certains de ses traits et de vous comparer à lui", a-t-il déclaré.

Article écrit en collaboration avec nos collègues de Sensacine.

publié le 10 décembre, Mathis Ferrut, Purebreak

Liens commerciaux