« Humour lourd » ou « grave drôle », que pensent les spectateurs d’« Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu » ?

« Humour lourd » ou « grave drôle », que pensent les spectateurs d’« Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu » ?

par LeHuffPost

CINÉMA - Le cinquième de la franchise Astérix est enfin dans les salles de cinéma. Réalisé par Guillaume Canet, Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu est un des films les plus attendus de ce début d’année 2023, autant par le monde du cinéma que par le public.

Alors comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, Le HuffPost s’est rendu ce mercredi 1er février devant un cinéma du 13e arrondissement de Paris pour découvrir l’avis du public sur ce nouveau film qui réunit une pléiade d’acteurs.

« L’humour est lourd »

Pour cette nouvelle aventure, les Gaulois se retrouvent propulsés en Chine. À coups de potion magique et de baffes, ils vont aider la princesse Fu Yi (Julie Chen) à sauver l’impératrice des mains de Deng Tsin Quin (Bun Hay Mean), un prince qui a commandité un coup d’État.

Alors que les critiques d’une grande majorité de la presse sur film ne sont pas du tout positives, pour le public c’est un peu plus mitigé. « En vrai il est drôle (...) Il y a plein de monde, acteurs chanteurs », explique une spectatrice. En effet, le film regorge de guests tels que Zlatan Ibrahimović, Bigflo et Oli, Angèle ou encore McFly et Carlito.

Un casting XXL, qu’un spectateur déplore au contraire. « J’ai l’impression qu’il y a beaucoup trop de grands acteurs et personnalités, ils jouent bien mais on les voit sur des parties trop petites ». Il poursuit : « c’est quand même Guillaume Canet et Gilles Lellouche donc ça va, mais je ne le classerai pas parmi les meilleurs ».

Gilles Lellouche sauve la donne ?

D’autant plus que dans le classement des meilleurs films Astérix, celui d’Alain Chabat, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002), se place assez haut. Pour un spectateur qui se dit « grand fan » du film de 2002, « l’humour est lourd » dans Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu. « Je n’ai pas compris le film, j’ai hésité à partir d’ailleurs », continue-t-il.

Il faut noter que dans les films de prises de vues réelles, c’est la première fois que le public voit un autre acteur que Gérard Depardieu en Obélix. Pour assurer la tâche, c’est Gilles Lellouche qui a été choisi. D’après un autre spectateur, « c’est le personnage qui m’a le plus perturbé. Gérard Depardieu était quand même très présent avant et pour arriver à sa cheville, il faut y aller quand même. Mais il (Gilles Lellouche) arrive quand même à être marrant et ça reste un personnage attachant. »

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux