Actus TV média

"Tout le monde voulait ma chute..." : Cyril Lignac cash sur ses débuts difficiles dans la profession dans "Sept à huit" sur TF1

Cyril Lignac n'aurait jamais pensé connaître un tel succès. Au cours de divers entretiens, le célèbre chef cuisinier repéré sur M6 a souvent évoqué ses difficultés à l'école. Un "échec scolaire" qui l'a conduit à trouver sa propre voie. C'est alors qu'en 2005, le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années participe à l'émission "Oui chef !" sur M6. Un divertissement qui racontait l'histoire d'un jeune chef cuisinier qui donne leur chance à des jeunes non diplômés, en leur apprenant un métier : la cuisine. À la fin du programme, Cyril Lignac avait ouvert le restaurant étoilé Le Quinzième à Paris.

"Un chef Kleenex" pour Joël Robuchon

À l'époque, pourtant, rien n'était simple pour Cyril Lignac, qui jouissait d'une très mauvaise réputation auprès des professionnels du secteur. Au cours de son passage dans "Le Portrait de la Semaine" d'Audrey Crespo-Mara sur "Sept à huit"* sur TF1 ce dimanche 21 janvier 2024, le chef cuisinier et restaurateur s'est souvenu que son passage à la télévision n'avait pas du tout plu à tout le monde. "Disons qu'à cette époque, ce n'est pas cette manière de là de faire, à l'époque c'était les étoiles au Michelin, on devait être reconnu avant d'être connu par la profession. Là, finalement, c'était la modernité, quelque chose de nouveau", s'est souvenu celui qui considère avoir "cassé les codes".

Dans le magazine de TF1, Cyril Lignac s'est souvenu d'un jour en particulier. Dans cette interview titrée "La revanche d'un cancre", il a ainsi raconté une anecdote qui l'a profondément blessé. "Une fois, j'arrive dans un grand événement de chefs où j'avais toujours rêvé d'être, je tends la main à un chef et il passe à côté de moi sans me serrer la main. C'est un truc qui est dur quand t'es un gamin de 25 ans et que tu as toujours rêvé de ça et rêvé à ça" s'est-il remémoré.

Autre épisode très douloureux ? Les propos tranchants de Joël Robuchon à son encontre. Lors de ses débuts, le chef cuisinier décédé en août 2018 lui avait donné le surnom de "Chef Kleenex". "Ça c'était dur. Ça me ramène à mon enfance, c'est-à-dire, ça me ramène à me dire : 'Ça y est ça recommence, l'impression d'être à nouveau un bon à rien" a rapporté celui qui a alors eu l'impression de revivre son "échec scolaire". Puis, Cyril Lignac connaîtra le succès avec son premier restaurant : "Je savais déjà que tout le monde attendait ma chute j'avais toute la profession à dos, tous les journalistes à dos, il fallait prouver qu'on pouvait réussir sans avoir d'étoile, être reconnu juste parce qu'on est cuisinier, qu'on fait ce métier avec plaisir et que ça marche". Un extrait à retrouver dans la vidéo ci-dessous.

Une sacrée leçon que celle donnée à tous par le célèbre cuisinier qui sera à l'affiche, le 2 février 2024, du documentaire "Cyril Lignac, Qu'est-ce qu'on va faire de toi ?" qui sera diffusé dans tous les cinémas de France.

*Produit par Elephant, détenu par Webedia, société éditrice de puremedias.com.

publié le 22 janvier, La rédaction, Puremédias

Liens commerciaux