Actus TV média

Marie-Sophie Lacarrau ("13 Heures" de TF1) : "'Votre plus beau marché', c'est le Routard ou le guide Michelin, gagner, c'est s'offrir un label"

La journaliste a dévoilé, ce lundi 22 avril 2024, le nom des 24 marchés candidats au titre de la septième édition de l'opération emblématique du "13 Heures" de TF1.

C'est le jour J. Marie-Sophie Lacarrau a dévoilé, ce lundi 22 avril 2024, le nom des 24 marchés candidats au titre de "Votre plus beau marché de France", l'une des opérations spéciales emblématiques du "13 Heures" de TF1. À cette occasion, la présentatrice de l'édition d'information de la mi-journée a accordé une interview à puremedias.com. Dans cette première partie, elle nous explique pourquoi cette opération colle particulièrement aux attentes des téléspectateurs de son JT et révèle ses retombées.

Propos recueillis par Ludovic Galtier Lloret

puremedias.com : Le marché est-il l'endroit où l'on trouve le plus de téléspectateurs du "13 Heures" de TF1 au mètre carré ?Marie-Sophie Lacarrau : "Votre plus beau marché", qui nous emmène jusqu'à la fin de saison, est un très fort marqueur du journal de "13 Heures". Certains de nos téléspectateurs nous écrivent pour nous dire qu'ils attendent le palmarès et le nom du gagnant pour savoir où ils vont partir en vacances l'été. Il y a un gros attachement à ce "Marché" parce qu'il véhicule les valeurs qui nous tiennent à coeur : la proximité, la défense de nos producteurs et le patrimoine.Comment la sélection des 24 marchés s'est-elle déroulée ?Sur cette opération, on travaille en partenariat avec une trentaine de titres de la presse quotidienne régionale. Ils se sont chargés de faire une sélection régionale puis ont choisi le marché qui va représenter leur région. À l'antenne, nous présentons donc à partir d'aujourd'hui ces 24 marchés pour arriver à une finale à 10 à partir du 23 mai. Chaque marché finaliste sera soutenu avec un reportage réalisé par l'un de nos correspondants entre le 24 mai et le 14 juin. Ils sont toujours très engagés quand il s'agit de défendre leur région (sourire). Mais dans ce cas précis, il n'y a pas de problème à être chauvin, c'est même ce que l'on va chercher.

"En 2023, nous avions enregistré un record avec 9,5 millions de votes"- Marie-Sophie LacarrauQu'est-ce que le succès des marchés dit de notre société ?Ce que l'on met en avant avec le marché, c'est la proximité. Le marché est encore un lieu où l'on se rencontre, on l'on se parle. En hypermarché, quand on fait ses courses, on a plutôt tendance à aller vite. Au marché, on prend le temps d'échanger, de prendre des nouvelles, ça fait juste du bien. Cette année, avec la crise agricole que l'on vient de vivre, il va y avoir encore un engouement particulier. Les producteurs ont vraiment besoin qu'on les soutienne.Comment seront départagés les 10 marchés finalistes ?Comme chaque année, les téléspectateurs pourront voter sur votreplusbeaumarche.fr. En 2023, nous avions enregistré un record sur cet indicateur avec 9,5 millions de votes. Cela montre bien l'engouement pour "Votre plus beau marché". En parallèle, nous communiquerons plus tard les noms du super jury, composé de trois téléspectateurs, qui nous auront au préalable prouvé leur motivation par écrit, et de trois personnalités de TF1 à qui on diffusera les reportages du trio arrivé en tête des votes. Chaque année, on a presque deux gagnants, le grand gagnant, désigné par les votants, et le coup de coeur du super jury. Tout cela va s'échelonner jusqu'à la dernière semaine de juin.

"Est-ce que j'annoncerai le nom du gagnant sur place ? Je n'en sais encore rien"- Marie-Sophie LacarrauAnnoncerez-vous le nom du gagnant sur place dans la semaine du 24 juin ?Je ne sais jamais le dire à l'avance parce que cela dépend beaucoup de l'actualité. Il y aura en tout cas une grosse page spéciale, c'est sûr ! Est-ce que j'y serai ou pas, je n'en sais encore rien. Je n'aime pas me retrouver en délocalisation pour être en délocalisation. Vous m'imaginez être au milieu des étals de tomates et de courgettes, devoir parler de l'actualité du jour et peut-être lancer quelque chose de rude ? Il y a un décalage qui me gêne. Ce qui me plait dans ce concours, c'est que vous pouvez avoir l'impression que c'est quelque chose de festif et uniquement festif. Mais quand on voit les retombées que cela a pour les marchés qui ont gagné, c'est considérable.C'est-à-dire ?Narbonne (Aude), dans la foulée de sa victoire en 2022, a enregistré 600.000 visiteurs l'été qui a suivi, quasiment deux fois plus qu'un été normal. La ville avait par ailleurs envie depuis des années de lancer un marché nocturne : c'est la victoire au plus beau marché qui l'a décidé à se lancer. Dans l'année qui a suivi son sacre en 2019, Montbrison (Loire) a vu sa fréquentation augmenter de 30%. À Sanary-sur-Mer (Var), premier gagnant du concours en 2018, ils ont créé des places de parking supplémentaires et mis en place des navettes pour faire face au succès. La surfréquentation a aussi touché Dieppe (Seine-Maritime), vainqueur en 2020.

Gagner "Votre plus beau marché de France" est ainsi une vitrine au même titre que "Le village préféré des Français", l'émission présentée par Stéphane Bern sur France 3 ?C'est ça ! Il y a des retombées considérables. Quand un marché gagne, des macarons fleurissent partout. C'est le Routard, le guide Michelin, le Bison futé, gagner "Votre plus beau marché", c'est s'offrir un label. Les communes et les commerçants s'en emparent complètement.

La liste des 24 marchés en compétition dans la saison 7

AlsaceLe marché de Thann("L'Alsace")

AquitaineLe marché de Villeneuve-sur-Lot("Sud Ouest")

AuvergneLe marché de Saint-Pourçain-sur-Sioule("La Montagne")

Basse-NormandieLe marché d'Hauteville("Ouest France")

BourgogneLe marché de Louhans("Le Journal de la Saône-et-Loire")

BretagneLe marché de Dinan("Ouest France")

CentreLe marché d'Argenton-sur-Creuse("La République du Centre-Ouest")

Champagne-ArdenneLe marché couvert de Sedan(TF1 Info)

CorseLe marché de Bastia("Corse Matin")

Franche-ComtéLe marché de Thise("L'Est Républicain")

Haute-NormandieLe marché Saint-Marc de Rouen("Paris Normandie")

Île-de-FranceLe marché de la Halle de Meaux(TF1 Info)

Languedoc-RoussillonLe marché de Céret("Midi Libre")LimousinLe marché de La Souterraine("Le Populaire du Centre")LorraineLe marché de Thiéfosse("Vosges Matin")Antilles - GuyaneLe marché du Diamant en Martinique("France-Antilles")Midi-PyrénéesLe marché de Revel("La Dépêche du Midi")Nord-Pas-de-CalaisLe marché d'Audruicq("La Voix du Nord")Provence-Alpes-Côte d'AzurLe marché du centre-ville de Hyères("Var-Matin")Pays de la LoireLe marché de Basse-Indre("Ouest France")PicardieLe marché Saint-Leu d'Amiens("Le Courrier picard")Poitou-CharentesLe marché de Niort("La Nouvelle République du Centre-Ouest")La RéunionLe marché d'Etang salé("Journal de l'Île")Rhône-AlpesLe marché de Morestel("Le Dauphiné libéré")

publié le 22 avril, Ludovic Galtier Lloret, Puremédias

Liens commerciaux