Actus TV média

Le jury va pouvoir changer le cours de l'émission : quelles sont les règles prévues ce vendredi pour les demi-finales de Danse avec les stars ?

Vendredi 19 avril sera jour de demi-finale pour les cinq candidats encore en lice dans Danse avec les stars. TV Actu vous présente les enjeux de cette soirée, bousculée par un changement de règles.

Ils ne sont plus que cinq compétiteurs en lice pour succéder à Billy Crawford au palmarès de Danse avec les stars. À l'issue du dernier prime, Keiona et Maxime Dereymez, Inès Reg et Christophe Licata, Roman Doduik et Ana Riera, Nico Capone et Inès Vandamme, et enfin Natasha St-Pier et Anthony Colette ont poinçonné leur billet pour les demi-finales. Et tous se préparent à affronter cette nouvelle soirée déterminante du 19 avril, avec la perspective de se hisser en finale pour trois des binômes. Binômes qui avaient été durement critiqués par Pierre-Jean Chalençon avant même d'effectuer leurs premier pas de cha-cha sur le parquet :

Le pouvoir sera entre les mains du jury

Si Anthony Colette, confronté à un pépin de santé, et Natasha St-Pier partiront avec un sérieux handicap, de nouvelles règles pourraient perturber l'ensemble des concurrents. Car pour pimenter la compétition, TF1 et la production ont décidé de rabattre toutes les cartes en donnant le pouvoir aux quatre membres du jury. Une information capitale confirmée par deux danseurs professionnels, Inès Vandamme et Maxime Dereymez. La partenaire de Nico Capone a indiqué sur son compte Instagram qu'"un couple sera éliminé suite à la première danse par le jury". "Ensuite aura lieu l'épreuve 2 : le défi improvisation et un couple sera à nouveau éliminé", a-t-elle ajouté.

Keiona ne veut pas partir aux portes de la finale

Son confrère a confirmé ce changement de règles dans un extrait diffusé sur le site de TF1. Lui et sa cavalière Keiona ont décidé de placer la barre encore plus haut, eux qui avaient remis en cause la note de Chris Marques lors du dernier prime. Ils prendront donc des risques sur un tango. "C'est le bon moment pour montrer mes progrès, mon évolution", se persuade la lauréate de la saison 2 de Drag Race France, que l'on accuse d'avoir démarré l'aventure avec de grandes capacités. Tous seront sur un même pied d'égalité lors de la demi-finale, et remettront leur destin entre les mains des jurés... dans un premier temps.

publié le 19 avril, Arthur Marchesseault, AlloCine

Liens commerciaux