Actus TV média

"Je n'y suis pour rien" : Élise Lucet met en garde les internautes contre des arnaques utilisant son image et de fausses interviews

La journaliste est victime de publications malveillantes, faisant la publicité de sites de cryptomonnaies en son nom.

"Attention arnaque". Ce mercredi 6 mars, sur X (Twitter), Élise Lucet a alerté ses abonnés sur de fausses publicités faisant la promotion de sites de cryptomonnaies. "Une campagne coordonnée de posts malveillants utilise mon image pour véhiculer des contenus complètement faux. Certains d'entre eux renvoient vers des sites frauduleux faisant notamment la promotion de sites de cryptomonnaies. Évidemment, je n'y suis pour rien", écrit-elle, partageant les captures d'écran de ces publications malveillantes. "Plus que jamais, faites attention à ce qui circule sur les réseaux sociaux", ajoute-t-elle.

"La prestation d'Élise Lucet s'est terminée en tragédie"

Sur le réseau social, plusieurs comptes partagent en effet de faux articles de presse, utilisant l'image de la journaliste, principalement venant du journal "Le Monde". Parmi ces papiers fabriqués de toutes pièces, des titres alarmants incitent au clic : "La prestation d'Élise Lucet s'est terminée en tragédie", peut-on lire au-dessus d'une photo de la présentatrice. Et si l'on s'aventure à cliquer sur l'un de ces faux articles, on est alors renvoyé vers un faux site faisant les louanges d'une plateforme de trading de cryptomonnaies, qui permettrait de générer des gains en un temps record. Certains de ces sites sont montés comme celui du "Monde", dans lequel on peut lire une interview fictive où Elise Lucet révèle comment fonctionne l'une de ces plateformes. Étrangement, jeudi dernier (le 29 février), dans "Envoyé Spécial" sur France 2, les équipes de l'animatrice ont révélé les dessous... des arnaques aux faux conseillers bancaires.

À LIRE AUSSI : "C'est absolument scandaleux !" : Dans "C à vous", Élise Lucet s'emporte contre la campagne de LFI utilisant l'image Nathalie Saint-Cricq

Les escroqueries aux cryptommonnaies sont courantes sur internet. Le principe : diffuser en masse de faux articles ou vidéos sur les réseaux sociaux prétendant révéler l'astuce ou la plateforme qui a permis à telle ou telle personnalité de s'enrichir rapidement grâce à un algorithme révolutionnaire. Évidemment, il s'agit de voler l'argent investi par les personnes qui tombent dans le panneau. D'autres personnalités de la télévision, comme la présentatrice du "20 Heures" de TF1 Anne-Claire Coudray ou encore Laurent Delahousse, ont également été victimes de détournement de leur image sur internet. Sur Facebook par exemple, on peut retrouver de fausses vidéos d'Élise Lucet et ses confrères, réalisées à l'aide de l'intelligence artificielle. Des "deepfakes", qui font encore une fois la promotion de sites promettant de gagner beaucoup d'argent sans effort, renvoient parfois vers de faux articles de presse.

publié le 7 mars, Bruna Fernandez, Puremédias

Liens commerciaux