Actus TV média

Disney+ réduit ses pertes dans le streaming mais perd tout de même 1,3 million d'abonnés

La firme aux grandes oreilles a annoncé un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes malgré une perte importante de ses utilisateurs sur la plateforme de streaming, en raison de la hausse des prix. Une situation qui pourrait s'empirer après la fin du partage de compte.

Tout est bien qui finit bien ? Ce mercredi 7 février 2024, Disney a dévoilé un bénéfice net trimestriel de 2,15 milliards de dollars. C'est un chiffre bien supérieur aux attentes, alors même que la firme aux grandes oreilles a perdu 1,3 millions d'abonnés sur Disney+ pendant la saison des fêtes. Un exode qui s'explique notamment par la hausse des prix, mais que le géant du divertissement a compensé grâce à l'augmentation du revenu moyen par utilisateur, liée justement à cette hausse des coûts. De plus, tout comme pour Netflix, le partage des connexions n'est désormais plus gratuit aux États-Unis sur Disney+, et les utilisateurs vont donc devoir payer des frais supplémentaires pour utiliser la plateforme dans un autre domicile.

23,55 milliards de dollars de chiffre d'affaire

Le groupe californien, qui vise la rentabilité pour Disney+ et ses autres plateformes de streaming en 2024 (Hulu et ESPN+), est donc parvenu à réduire les pertes opérationnelles de ses plateformes de streaming à 138 millions de dollars, au lieu de 984 millions de dollars il y a un an. Lancée en 2019, la plateforme de streaming compte désormais 111,3 millions d'abonnés dans le monde, sans compter la version indienne, Disney+ Hotstar, qui compte 38,3 millions d'abonnés.

À LIRE AUSSI : Disney boycotte les cinémas français et proposera son film de Noël directement sur sa plateforme

Au total, l'entreprise américaine a réalisé un chiffre d'affaires de 23,55 milliards de dollars au premier trimestre de son exercice, un résultat très proche de celui de l'année dernière, selon son communiqué.

Du sport et Taylor Swift

La veille, ESPN, filiale de Disney, Fox et Warner Bros Discovery ont annoncé le lancement prochain d'une plateforme de streaming unique d'événements sportifs. Une offre qui ne sera disponible qu'aux États-Unis, où les trois groupes ont créé la société commune Satellifacts. Un rapprochement important que les médias américains appellent déjà le "Netflix du sport". Par ailleurs, Bob Iger a annoncé l'arrivée exclusive du film-concert de la tournée de Taylor Swift, "The Eras Tour", qui a triomphé au box-office, engrangeant 261 millions de recettes dans le monde. Une annonce confirmée par la superstar sur Instagram , révélant la date de sortie du film, qui comprendra plusieurs chansons supplémentaires, pour le 15 mars prochain.Disney a également annoncé une participation surprise au capital d'Epic Games, l'éditeur du jeu vidéo à succès "Fortnite", à hauteur de 1,5 millions de dollars. "Nous sommes également ravis de partager que nous entamons une relation passionnante avec Epic Games, en acquérant une petite participation et en lançant un nouvel univers de jeux et de divertissement révolutionnaire qui rassemble les marques bien-aimées de Disney et des franchises avec un Fortnite extrêmement populaire", a déclaré Bob Iger, le patron du groupe.

publié le 8 février, Bruna Fernandez, Puremédias

Liens commerciaux