Actus TV média

"Ce n'est pas mon truc" : Pourquoi Anne Roumanoff ne souhaite pas être jurée dans "Mask Singer" sur TF1

Les téléspectateurs ne sont pas près de la voir sur TF1 dans "Mask Singer". Pour faire la promotion de son spectacle "L'expérience de la vie", Anne Roumanoff était l'invitée de "On refait la télé", samedi 27 janvier, sur l'antenne de RTL.

Durant cette interview, Eric Dussart, qui présente le programme avec Jade, a demandé : "Il se dit que vous pourriez être jurée à plein temps dans la prochaine édition de "Mask Singer", ou du moins qu'on vous a approché pour ça. Info ou intox ?".

"On me l'avait proposé au tout début"

Ce à quoi Anne Roumanoff a répondu volontiers avant d'éclater de rires : "On me l'avait proposé au tout début de l'émission. Mais moi, ce n'est pas mon truc non plus. Parce que je ne connais pas du tout la variété. Non, mais c'est vrai!". Face à ses deux interlocuteurs, la comédienne a poursuivi : "Je n'ai pas d'oreille et je ne connais pas les chansons. Donc je ne me vois pas, je ne suis pas pertinente là-dedans."

Lors d'une précédente saison, on se souvient qu'Anne Roumanoff avait intégré le jury le temps d'une soirée, après une prestation délirante déguisée en gorille. Toujours au micro de RTL, elle a précisé : "Par contre, ça m'a fait marrer de faire ça. Ce truc de gorille, c'était rigolo... J'avais été un peu déçue du costume. Mais en tout cas, j'ai bien aimé aller en studio, enregistrer. Ça, ça me fait marrer."

A lire aussi : "Mask Singer" : Chantal Ladesou révèle que TF1 "lui tourne de nouveau autour" malgré ses révélations cash sur son éviction du programme

Notez que dans un article paru aujourd'hui dans "Le Parisien", le journaliste Kevin Boucher a fait savoir que Kev Adams allait rempiler dans "Mask Singer", où il retrouvera Laurent Ruquier, quatorze ans après "On n'demande qu'à en rire". Les deux compères interviendront comme jurés, aux côtés de Chantal Ladesou qui va ainsi faire son grand retour dans l'émission. "Reste désormais à connaître le nom du quatrième enquêteur...", peut-on lire dans le papier du "Parisien".

publié le 28 janvier, Guillaume Faivre, Puremédias

Liens commerciaux