Actus TV média

"C'est comme le casting de 'Plus belle la vie"" : Alex Vizorek compare le choix des ministres de Gabriel Attal à la série de TF1

Sur RTL, l'humoriste belge a fait un parallèle étonnant entre le remaniement du gouvernement dont les noms des ministres sont attendus cette fin de semaine, et le retour de la série emblématique de France 3 sur la Une.

L'actualité du petit écran n'a visiblement pas échappé à Alex Vizorek. L'humoriste politique, arrivé sur RTL depuis septembre 2023, n'a pas manqué de comparer le choix qui s'offre à Gabriel Attal pour composer son gouvernement au casting de "Plus belle la vie, encore plus belle", le reboot de la série de France 3 (de retour sur TF1 depuis le lundi 8 janvier) dans sa chronique quotidienne ce mercredi 10 janvier 2024. Le Premier ministre désigné par Emmanuel Macron pour succéder à Elisabeth Borne doit choisir cette fin de semaine les visages qui composeront la nouvelle équipe gouvernementale.

"On ne change pas les acteurs principaux"

"Sauf énorme surprise, on devrait assister normalement à un petit jeu de chaises musicales", a débuté le chroniqueur de 42 ans derrière le micro à la bonnette rouge. "Un peu comme le casting de 'Plus belle la vie', c'est-à-dire qu'on ne change pas les acteurs principaux, juste, on les déplace". Revenue en grande pompe sur le petit écran ce lundi 8 janvier, cette nouvelle version a en effet fait appel à une dizaine d'acteurs emblématiques du feuilleton situé à Marseille pour incarner à nouveau leurs personnages : Laurent Kérusoré (Thomas Marci), Anne Décis (Luna Torres), ou encore Sylvie Flepp (Mirta Torres), sont tous de retour. Même chose pour Léa François (Barbara Évenot), Stéphane Henon (Jean-Paul Boher), ainsi que Cécilia Hornus (Blanche Marci).

À lire aussi : "Je dérange !" : Alex Vizorek ironise sur la suppression de sa chronique sur RTL à la dernière minute

Un peu plus loin dans sa chronique, l'humoriste a évoqué les rumeurs concernant l'entrée de Claire Chazal et Stéphane Bern au gouvernement. "Oui je suppose que ce sera à la culture parce que je les aime beaucoup, ce serait d'ailleurs la première fois que je serai amoureux d'une ministre, enfin ça ce serait pour Claire... Et puis bon, j'ai vu Stéphane Bern avec un flingue à la main dans un téléfilm de France 3, faut pas le mettre à la défense", a-t-il conclu.

publié le 11 janvier, Bruna Fernandez, Puremédias

Liens commerciaux