Actus people

VIDEO "Vous cherchez quoi là ?" : Anne-Sophie Lapix sévèrement recadrée par Jean-Luc Mélenchon, le ton monte au 20 heures de France 2

Alors que les élections législatives approchent - elles sont prévues pour le 30 juin et le 7 juillet prochain - les invités politiques se multiplient sur les plateaux télévisés. C'est ainsi qu'Anne-Sophie Lapix a reçu Jean-Luc Mélenchon au journal télévisé de 20 heures sur France 2. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ambiance était électrique.

Depuis dimanche 9 juin dernier, la sphère politique est en ébullition. Une heure après les résultats des élections européennes donnant le Rassemblement national de Jordan Bardella vainqueur à 31,8%, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale. C'est ainsi que la gauche s'est unie : LFI, le parti communiste, les écologistes et le parti socialiste ne forment désormais plus qu'un, le nouveau Front populaire. Mercredi 12 juin 2024, Jean-Luc Mélenchon était l'invité d'Anne-Sophie Lapix au 20 heures de France 2 afin d'en dire un peu plus sur la suite des événements. Une séquence mouvementée puisque l'homme politique et la journaliste n'ont cessé de s'écharper.

A plusieurs moments de cet entretien, le ton est monté entre les deux interlocuteurs. "Vous ne suivez pas !", s'est agacé Jean-Luc Mélenchon, qui s'est dit se sentir "capable" d'être Premier ministre si le Front populaire venait à ressortir vainqueur des prochaines élections législatives. Ce à quoi Anne-Sophie Lapix a répliqué "Si, je suis". Puis, dans la foulée, alors que l'animatrice qui s'était affichée avec son célèbre mari Arthur Sadoun se montre un peu brute, son invité partage son mécontentement : "Madame Lapix ! Ne faites pas les réponses à ma place !" De son côté, elle n'a pas manqué de répondre, là aussi : "Non, je reprends vos réponses."

Au JT de France 2, le ton monte entre Anne-Sophie Lapix et Jean-Luc MélenchonEnfin, alors qu'Anne-Sophie Lapix a évoqué le nom de Raphaël Glucksmann, compagnon de Léa Salamé et surtout tête de liste du parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon a tenu à faire une précision de taille : d'après lui, "il n'est pas socialiste". "Nous, on fait avec ce qui existe", insiste-t-il. Et son interlocutrice de le questionner : "Il n'existe pas Raphaël Glucksmann ?" C'est alors que l'homme politique a bondi : "Écoutez, vous cherchez quoi là ? Le buzz pour le buzz !" Puis, à la toute fin de l'interview, Anne-Sophie Lapix n'a pas été tendre. De quoi faire sortir Jean-Luc Mélenchon de ses gonds : "Puisque vous savez mieux que moi ! Je ne veux pas me fâcher avec vous !" Un échange pour le moins houleux.

publié le 13 juin, Hiba Semali , Purepeople

Liens commerciaux