Actus people

Artus et ses acteurs boycottés par les marques de mode : une ministre est intervenue dans l'ombre

Il est la surprise du box-office français. Le premier film réalisé par Artus, "Un p'tit truc en plus", dans lequel tournent 11 acteurs amateurs en situation de handicap, réalise un véritable carton en salles, et tend à s'imposer comme le plus gros succès français depuis le déconfinement. Mais alors que les marques ont un temps refusé d'habiller l'équipe du film, une ministre a tapé du poing sur la table.

Artus parviendra-t-il à battre Alibi.com 2 et Astérix et Obélix : L'empire du milieu ? L'humoriste révélé par Laurent Ruquier en 2011 dans On n'demande qu'à rire a fait du chemin depuis, et vient de réaliser son tout premier long métrage. Depuis sa sortie en salles le 1er mai 2024, Un p'tit truc en plus est un véritable triomphe. En seulement deux semaines, la comédie a déjà conquis 2,12 millions de téléspectateurs, et tous les indicateurs sont au vert. Les critiques sont dithyrambiques et le recul de la deuxième semaine est si faible qu'il laisse présager plusieurs semaines supplémentaires.

Au cours de ses deux premières semaines d'exploitation, Un p'tit truc en plus a déjà largement battu toutes les autres offres françaises depuis le début de l'année. Cocorico, la comédie avec Christian Clavier et Didier Bourdon, a captivé 1.96 millions de téléspectateurs, tandis que Retirement Home 2 avec Kev Adams et Jean Reno a déçu, rassemblant seulement 1,56 million de fans. Le dernier opus de la Bande à Fifi, Chien et Chat, réalisé cette fois par Reem Kherici, a également déçu, avec 1,12 million de téléspectateurs. Si Dune Part II est actuellement numéro un au box-office 2024, avec 4,10 millions de téléspectateurs, la dynamique de Un p'tit en truc en plus est telle qu'elle laisse présager le plus gros succès pour un film français depuis Covid... et peut-être même plus !

Les "11 acteurs handicapés" ont un nomMais ce succès, qui n'avait pas vraiment été anticipé par les producteurs et les marques de luxe, a été rejeté par les organisateurs et les habilleurs du Festival de Cannes. Invité avec les équipes du film, Artus a reçu une douche froide en apprenant que ses acteurs n'allaient pas être habillés par des marques de luxe, sous prétexte qu'ils n'étaient pas connus.... En effet, cette belle comédie, bien que mettant en scène Clovis Cornillac, Alice Belaïdi et Artus lui-même, doit avant tout sa réussite aux onze comédiens amateurs handicapés qui composent la distribution : Marie Colin, Thibault Conan, Mayane-Sarah El Baze, Théophile Leroy, Arnaud Toupense, Sofian Ribes, Boris Pitoeff, Benjamin Vandewalle, Stanislas Carmont, Ludovic Boul et Gad Abecassis.

Aurore Bergé intervient... et les marques accourentAu micro de France Inter, Artus n'a pas caché son agacement et sa déception, révélant que toutes les grandes marques de luxe les avaient boycottés : "Je pense qu'il est toujours plus élégant pour une marque d'habiller Brad Pitt que d'habiller Artus, et encore plus pour les acteurs handicapés". Cette déclaration choquante a immédiatement déclenché une vive polémique, qui est arrivée jusqu'aux oreilles d'un ministre du gouvernement. En effet, comme le rapporte La Tribune Dimanche du 19 mai 2024, Aurore Bergé, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, s'est dite ulcérée par les discriminations subies par l'équipe d'Un p'tit air en plus, et n'a pas hésité à taper du poing sur la table.

Ainsi, après quelques coups de fil passés "dimanche dernier", selon nos confrères, Aurore Bergé, ancienne porte-parole du gouvernement, a réussi à convaincre le groupe Kering d'habiller Artus et les acteurs amateurs vedettes du film. Le groupe Kering n'est pas n'importe quel groupe, puisqu'il appartient au milliardaire François-Henri Pinault, et regroupe de grandes marques de luxe comme Gucci, Balenciaga et Yves Saint Laurent. Une chose est sûre : avec un budget plus que raisonnable de 6 millions d'euros, soit onze fois moins que Astérix et Obélix : L'empire du milieu, le premier film d'Artus sera un triomphe à tous les niveaux.

publié le 19 mai, Lucie Gosselin , Purepeople

Liens commerciaux