Piste Noire : où a été tournée la série de France 2 avec Constance Labbé et Thibault de Montalembert ?

Actus séries

Piste Noire : où a été tournée la série de France 2 avec Constance Labbé et Thibault de Montalembert ?

©Nicolas ROBIN - Macondo - FTV

La mini-série de France 2 "Piste Noire" touche à sa fin ce lundi 6 février. Mais au fait, savez-vous dans quels endroits situés en hautes montagnes a été tournée cette fiction hivernale mêlant neige et mystères ?

Ce lundi 6 février 2023, France 2 propose à partir de 21h10 la suite et fin de sa série policière Piste Noire. Ici, les téléspectateurs suivent l'investigation en altitude de deux enquêteurs très différents l'un de l'autre mais tous deux au passé difficile... Constance Labbé (qui a assuré elle-même une impressionnante cascade) et Thibault de Montalembert sont les interprètes d'Emilie et Servoz, notre détonant tandem.

Mystères et montagnes

Pour rappel, l'action de la fiction se situe dans les Alpes, dans la station des Clairies, où l'on fête la victoire du champion de descente Boris Arnoux, l'enfant chéri du pays. La fête bat son plein lorsqu'un incendie se déclare plus bas dans la vallée, dans un campement de fortune. Une caravane brûle en enfermant dans ses flammes un saisonnier mal logé.

Cet "accident " est donc le point de départ d'une enquête menée par Emilie Karras une jeune gendarme de Lyon, originaire des Clairies où elle a grandi mais qu'elle a aussi quitté il y a 12 ans pour se sauver elle-même.

Elle est contrainte de rester et de collaborer avec le Major Servoz, un gendarme local et désabusé. Ils vont découvrir les méandres et les faux-semblants de cette station phagocytée par un projet immobilier luxueux qui divise les gens autant qu'il dévisage la montagne...

Où a été tournée "Piste noire" ?

Tournée dans un cadre enneigé digne d'une carte postale, où a vraiment été mise en boîte Piste Noire ? C'est en fait en Haute-Savoie, dans le village de Morzine et dans la station de ski Avoriaz, que les équipes de la série ont enregistré les six épisodes, entre la fin du mois d'octobre 2021 jusqu'à fin janvier 2022.

Interviewé par AlloCiné, Thibault de Montalembert est d'ailleurs revenu sur les conditions de travail parfois très difficiles pour les techniciens : "Je dois dire que nous, les comédiens, sommes très protégés. Il y a eu des journées extrêmement froides en altitude. Nos techniciens s'évanouissaient tellement il faisait froid sur le tournage."

publié le 6 février, Florian Lautré, Allociné

Liens commerciaux