Les Combattantes : Julie de Bona a appréhendé les scènes intimes

Actus séries

Les Combattantes : Julie de Bona a appréhendé les scènes intimes

Julie de Bona lors de la 24e édition du Festival de la Fiction TV de La Rochelle, le 17 septembre 2022.

©PATRICK BERNARD - Julie de Bona lors de la 24e édition du Festival de la Fiction TV de La Rochelle, le 17 septembre 2022., BestImage

Dans "Les Combattantes", Julie de Bona incarne Mère Agnès. Alors qu'elle n'a jamais connu les plaisirs de la chair, elle tombe sous le charme d'un soldat. L'épisode 4 révèle ainsi une Mère qui se laisse aller et une Julie de Bona comme on ne l'a jamais vue. Pour Allociné, la comédienne s'est confiée dans une interview sortie le 26 septembre 2022, sur ses scènes très intimes.

Mère Agnès va-t-elle mettre un terme à son engagement auprès de Dieu ? Après la diffusion de l'épisode 4 des "Combattantes", lundi dernier, c'est la question que tout le monde se pose. Incarnée par Julie de Bona, cette mère supérieure du couvent de Saint-Paulin, démunie face à la guerre, tombe sur ce soldat en pleine forêt. Nu, blessé et mutique, il lui fera perdre "la raison". Ainsi, elle s'adonne aux plaisirs solitaires en pensant à ce bel inconnu, avant de faire l'amour avec lui. Pour Julie de Bona, cette soeur qui "découvre la sexualité" a "été l'une des plus belles scènes d'émotion" jamais jouée. Toutefois, ces scènes très intimes n'ont pas été facile à jouer pour l'actrice.

"Il faut vivre ça avant de mourir"

"C'était un gros challenge pour moi. Je suis très pudique, ce n'était pas évident. Les scènes de sexe, de manière générale, je n'en fais pas beaucoup. J'ai eu pas mal d'appréhension avant de tourner la séquence de masturbation. D'autant plus qu'on a quasiment tourné ça le premier jour (rires)", confie-t-elle à Allociné. Heureusement, elle a pu compter sur le réalisateur Alexandre Laurent, qu'il l'a dirigée dans "Le Secret d'Elise" ou encore "Le Bazar de la Charité". "Je savais qu'il allait mettre ça en image avec délicatesse et avec pudeur. Et c'est le cas", a-t-elle expliqué.

Une scène de sexe importante pour Julie de Bona, qui comme elle l'a souligné est totalement différente que de jouer "une scène d'adolescente qui découvre la sexualité". "Ça n'a rien à voir", a-t-elle confié avant d'ajouter :"Là on parle de quelqu'un qui n'a pas le droit à ça, qui ne s'est jamais autorisé ça, et qui tout d'un coup a une vraie révélation. Il faut vivre ça avant de mourir (rires)."

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 27 septembre

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur