L'arrêt de Plus belle la vie ? Une décision imminente selon le producteur

Actus séries

L'arrêt de Plus belle la vie ? Une décision imminente selon le producteur

Nicolas Berger-Vachon, Anne Decis, Léa François et Marwan Berreni au photocall de

©SYSPEO - Nicolas Berger Vachon, Anne Decis, Léa François et Marwan Berreni au photocall de "Plus belle la vie" lors du Festival CannesSeries, le 2 avril 2022., Sipa

Depuis plusieurs semaines, le destin de "Plus belle la vie" s'avère on ne peut plus incertain. En effet, le doute plane dangereusement quant à l'arrêt imminent de la série phare de France 3. Récemment, c'est le producteur du programme qui a pris la parole à ce sujet. On vous dit tout.

Depuis 18 ans, le feuilleton "Plus belle la vie" fait le bonheur des téléspectateurs fidèles de France 3. Malheureusement, depuis plusieurs semaines, il est question de conclure le show culte prenant place à Marseille. Par chance, l'équipe de la série était présente au Festival CannesSeries lancé depuis le 1er avril 2022. Sur place, il était question de quelques-uns des comédiens tels que Nicolas Berger-Vachon ou Léa François, mais aussi de Serge Ladron de Guevarra, producteur historique du programme. Conscient des rumeurs vivement relayées dans les médias ces derniers jours, il a pris la parole à coeur ouvert.

"Nous ne sommes pas maîtres de la décision"

Apparemment embêtée par ce doute persistent, l'équipe attendrait avec impatience un éclairage quant au futur. "On a besoin de connaître la décision le plus vite possible pour pouvoir continuer à écrire mais tous les partenaires autour de la table le savent", révèle Serge Ladron de Guevarra avant d'ajouter : "Tant qu'on n'a pas la décision, cela signifie que les partenaires continuent à discuter, ce qui est plutôt bon signe. Après, on se prépare à toutes les éventualités".

Mettant ouvertement les impératifs de production sur la table, il indique : "On a des échéances qui sont la fin de la saison, avec des intrigues à tourner, on a un prime-time qui nous attend aussi (...)". Il conclut alors en toute honnêteté en reconnaissant : "Et pour le reste, nous ne sommes pas maîtres de la décision." Selon la décision de France Télévisions, la série pourrait cependant trouver refuge chez TF1.

Inès Agblo, Jellyfish France, publié le 6 avril

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter