Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1389 du jeudi 23 mars 2023 [SPOILERS]

Actus séries

Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1389 du jeudi 23 mars 2023 [SPOILERS]

©Capture d'écran/TF1

Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Tandis que le tueur a choisi ses nouvelles victimes, Charlie met les choses au clair avec Soizic. En parallèle, Alma et Benjamin se réconcilient.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 23 mars dans Demain nous appartient...

LE TUEUR A CHOISI SES NOUVELLES VICTIMES

Chloé et Alex sont sains et saufs. En effet, l'arrivée de la capitaine Hassan a fait fuir le tueur en série.

Par la suite, la police scientifique a été dépêchée au domicile des Delcourt. Après avoir analysé l'ordinateur du couple, les enquêteurs sont en mesure de confirmer que le tueur a bien diffusé "Les aventures de Mina" à partir d'une clé USB introuvable. Pendant ce temps, Aaron Leclerc s'apprête à rentrer en salle d'opération lorsque Martin et Sara l'arrêtent pour le conduire au commissariat.

Il faut dire qu'Aaron est le dénominateur commun entre le meurtre des Chassagne, l'effraction au domicile de Roxane et Sara et la tentative d'homicide des Delcourt. Bien qu'il lui arrive d'être hors de lui face à des parents négligents, Aaron souligne que cela ne fait pas de lui un meurtrier. Concernant son adoption, le médecin affirme avoir des parents merveilleux et qu'il n'a rien à réparer vis à vis de ses parents biologiques.

Quant au DVD des "Aventures de Mina", il explique l'avoir acheté chez un brocanteur car il regardait ce dessin animé tout le temps quand il était petit. Tandis que Martin cherche à savoir ce qu'il faisait hier avant d'aller au l'hôpital, Aaron répond qu'il faisait une randonnée seul sur les hauteurs de la ville. Son téléphone portable était donc éteint toute l'après-midi avant qu'il ne le rallume en rentrant chez lui pour passer un coup de fil à son père. Martin promet alors de vérifier son alibi avant d'ajouter qu'ils vont devoir effecteur un prélèvement ADN.

Plus tard, Lisa rejoint Victoire au Spoon. Même si elle ne connaît pas très bien Aaron, Victoire peine à croire qu'il puisse être un tueur en série. Selon elle, le docteur Leclerc est quelqu'un de professionnel et d'attentionné envers les enfants qu'il soigne. De plus, Victoire l'a trouvé sincère lorsqu'il culpabilisait d'avoir laissé un message incendiaire au couple Chassagne. De son côté, Lisa lui dit qu'elle a raison de lui rapporter tout cela car elle ne voudrait pas accuser un innocent à nouveau.

Non loin de là, Chloé et Alex apprennent à Marianne que la police soupçonne Aaron d'être le tueur en série. En entendant cela, le docteur Delcourt rétorque qu'elle espère que les enquêteurs se trompent car Aaron est un excellent chirurgien que les enfants adorent.

Au commissariat, Georges informe ses collègues que l'ADN du docteur Leclerc ne correspond pas à la goutte de sang relevée sur la robe de Corinne Chassagne. Sara se souvient alors que sa femme a donné un coup dans les côtes de leur agresseur. Si Aaron est bien le tueur, il devrait avoir un hématome sur le flanc droit. Seulement, ce dernier n'a aucune trace sur le corps. De plus, comme les fadettes confirment qu'il était bien chez lui au moment de la tentative de meurtre des Delcourt, Aaron ne peut pas être le tueur et est donc innocenté.

Pour sa part, Lisa sollicite le commandant Constant qu'il la retire de l'enquête définitivement. En effet, la jeune femme a suivi deux fausses pistes et ne pense plus avoir le recul nécessaire. Une fois qu'il a promis de faire le nécessaire, Martin la félicite pour son courage.

Par la suite, Lisa se rend au lycée pour passer du temps avec Amel. Peu après, les sœurs Hassan croisent Benoît qui cherche à obtenir des nouvelles de l'enquête. Lisa révèle alors qu'elle s'est retirée du dossier puis confie qu'elle se sent honteuse de ne pas être parvenue à coincer le tueur en série. Pour la réconforter, Benoît et Amel tente de la rassurer. La journée étant terminée, Lisa invite Benoît à se joindre à elles pour un ciné mais celui-ci décline en prétextant avoir beaucoup de copies à corriger.

La nuit tombée, le meurtrier imprime des photos de ses victimes. Après les Chassagne et les Delcourt, il projette désormais de s'en prendre à Alma et Benjamin...

CHARLIE MET LES CHOSES AU CLAIR AVEC SOIZIC

Charlie et François passent la matinée au lit mais ce petit moment romantique est interrompu par les appels incessants de Soizic. Craignant que ce soit important, François décroche. Ayant oublié son badge chez son ex-mari, elle compte bien le récupérer plus tard dans la journée. Une information qui ne plaît pas du tout à Charlie qui sait que sa rivale l'a fait exprès.

De son côté, William n'a pas perdu une miette de cette conversation et demande à sa collègue si son plan fonctionne. Selon elle, aucun homme n'est jamais arrivé à la cheville de François. Elle est donc prête à foutre sa vie en l'air pour le reconquérir. D'ailleurs, Soizic est convaincue que ce n'est qu'une question de temps avant que François réalise qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Malgré tout, William conseille à sa collègue de se méfier de Charlie qui n'est pas une enfant de cœur.

Soizic passe ensuite au lycée pour récupérer son badge. L'occasion pour le docteur Vernet d'offrir à François une boite de chocolats à remettre à Charlie pour se faire pardonner. Après l'avoir embrassé sur la joue, Soizic le prend dans ses bras avant de partir. Charlie, qui la voit faire, rattrape Soizic à la sortie du lycée pour faire une petite mise au point. Voyant clair dans son jeu, elle garantit que cela ne fonctionnera pas et qu'elle ne récupérera pas François. Tandis que la guerre est bel et bien déclarée entre elles, Soizic promet à Charlie qu'elles seront amenées à se revoir très vite.

En fin de journée, Charlie se confie à Nathan sur la discussion qu'elle a eue avec Soizic. Il lui conseille donc de ne pas répondre aux provocations de sa rivale. Dans le même temps, Charlie reçoit un message de Jules Corkas, son ex-petit ami. Pour Nathan, elle devrait en profiter pour rendre François jaloux.

ALMA ET BENJAMIN SE RÉCONCILIENT

Alma et Benjamin poursuivent leurs recherches d'appartement et le docteur Ventura montre à sa compagne les photos d'un bien plutôt pas mal possédant deux chambres. Lorsqu'il explique que la seconde chambre pourrait servir à leurs invités ou bien à un enfant, Alma prend la mouche. Après lui avoir rappelé qu'il avait promis de ne pas lui mettre la pression, Alma lui fait remarquer qu'elle a un fils autonome et qu'elle aime sa vie telle qu'elle est. Tandis qu'il cherche à savoir si l'idée d'avoir un enfant avec lui est insupportable, Alma l'interroge pour savoir s'il veut un bébé par amour pour elle ou juste pour cocher une case. En effet, la prof d'anglais a parfois l'impression que son compagnon la prend pour un utérus. Des propos qui vexent Benjamin.

Plus tard, Benjamin accompagne Alma au lycée. L'occasion pour le couple d'évoquer une fois de plus le désir de paternité du médecin. Alma, qui a l'impression qu'il essaie de lui imposer ses choix, lui fait comprendre qu'elle a sacrifié beaucoup trop de choses et qu'elle était trop jeune en devenant maman. Indépendante et épanouie aujourd'hui, Alma aimerait bien le rester. En parallèle, Benoît ne manque rien de leur échange.

Dans l'après-midi, Alma prend un café au Spoon avec Victoire et raconte que plus Benjamin lui parle de faire un enfant, plus elle se braque. Le pire, c'est que s'il la poussait un peu moins, elle pourrait presque reconsidérer les choses. Peu après, leur discussion est interrompue par François et Benoît, lequel en profite ensuite pour solliciter quelques conseils pédagogiques à Alma. Pour lui donner des livres sur le sujet, elle l'invite à passer chez elle le lendemain.

De son côté, Benjamin se livre auprès de William. Selon lui, Alma ne veut pas d'un enfant avec lui. Si elle l'aimait vraiment, il estime qu'elle devrait en avoir envie. Pour sa part, William pense qu'il devrait lui laisser le temps de revenir vers lui.

La nuit tombée, Alma récupère Benjamin à la sortie de l'hôpital. N'aimant pas les disputes, elle ne voulait pas rester là-dessus. Benjamin lui présente ses excuses pour son attitude avant de lui dire qu'il a peur qu'elle ne veuille pas avoir d'enfant avec lui. Pour elle, il est au contraire la seule personne qui pourrait la faire changer d'avis. En effet, Alma n'est peut-être pas aussi fermée qu'elle veut le faire croire et promet d'y réfléchir. Pour sceller leur réconciliation, ils s'embrassent.

publié le 22 mars, Jennifer Radier, Allociné

Liens commerciaux