Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1348 du mercredi 25 janvier 2023 [SPOILERS]

Actus séries

Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1348 du mercredi 25 janvier 2023 [SPOILERS]

©Capture d'écran/TF1

Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Tandis que de mystérieuses lettres font leur apparition, Bart rencontre Adèle. En parallèle, Bruno fait un malaise.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mercredi 25 janvier dans Demain nous appartient...

DE MYSTÉRIEUSES LETTRES FONT LEUR APPARITION

A la suite de son agression, Adam a été transféré à l'hôpital Saint-Clair. Si l'adolescent souffre d'un traumatisme crânien, il devrait toutefois s'en remettre facilement et pourra sortir de l'hôpital en fin de journée.

Peu après, Lisa débarque à l'hôpital pour compléter la première déposition qui a été faite la veille au soir. Malheureusement, Adam ne se souvient de rien. Quant à François, il n'a pas pu voir le visage de son agresseur. Néanmoins, il précise que l'intrus a volé le dossier de la succession de sa mère.

Pendant ce temps, la police technique et scientifique est dépêchée au domicile des Lehaut pour procéder à quelques relevés d'empreintes et récupérer la boite contenant les souvenirs de la mère de François.

Non loin de là, Aurore et Lisa se rendent au mas de Stéphane Novais pour l'interroger. Ce dernier affirme qu'il était proche d'Alain qu'il considérait comme un frère d'armes. Si cela a été un choc pour lui d'apprendre qu'il avait déserté, ce n'était pas une surprise non plus. En effet, Alain était particulièrement déprimé à la suite d'une mission en Bosnie. Même s'il n'en parlait pas, Stéphane imagine que cela l'avait traumatisé. Par ailleurs, Stéphane indique qu'il a croisé quelques fois la femme et le fils d'Alain mais qu'il n'a jamais été au courant qu'il avait une maîtresse. En tout état de cause, il décrit son ancien frère d'armes comme quelqu'un de calme et de droit dans ses bottes.

Au commissariat, Nordine et Mélanie inspectent la boîte qui contient les souvenirs de la mère de François. A l'intérieur d'un coussin brodé, les policiers découvrent des lettres d'amour envoyées à Alain de la part d'une certaine Muriel. François confirme alors que cette dernière était bien la maîtresse de son père. Malheureusement, le professeur de français ne connaît pas son nom de famille. Pour aider les enquêteurs, François va donc devoir lire ces lettres. Selon eux, il pourrait se souvenir d'un détail important.

Par la suite, François retrouve Charlie à la plage. Bien qu'il ignore pourquoi sa mère a gardé toutes ces lettres, il est en revanche certain qu'elle ne portait pas Muriel dans son cœur. Dans ces courriers, Alain écrivait à Muriel qu'il l'aimait à la folie et lui envoyait des poèmes. Muriel voulait quant à elle qu'il quitte sa femme pour refaire sa vie avec elle mais celui-ci n'avait pas l'intention d'abandonner sa famille.

A quelques pas, Nordine tombe sur une photo d'Alain Lehaut aux côtés de Stéphane Norvais et Muriel. Et visiblement, ils avaient l'air de bien se connaître. Stéphane Norvais a donc menti à la police.

La nuit tombée, François conduit lorsqu'il aperçoit un homme dans la rue ressemblant à son père. Après avoir freiné brusquement, il interpelle cet homme mais ce dernier ne le connaît pas. Bouleversé, François lui présente ses excuses.

BART RENCONTRE ADÈLE

Sara et Roxane ont décidé de mener l'enquête sur Adèle car elles n'ont aucune envie que Bart ait affaire à une psychopathe. C'est pourquoi, elles se rendent au cimetière et se mettent à la recherche de la tombe sur laquelle la jeune femme vient se recueillir. Pour y parvenir, Roxane et Sara vont prendre les noms de tous les hommes décédés ces cinq dernières années sur un rayon de 50 mètres autour de la tombe de Louise.

Finalement, elles trouvent trois tombes qui pourraient correspondre au profil. En épluchant les sites d'annonces mortuaires et les réseaux sociaux, elles ont également découvert qu'un certain Teddy Fournier avait une compagne qui s'appelait Adèle. Les deux jeunes femmes décident donc de creuser cette piste. Grâce aux archives de la presse régionale, elles découvrent ensuite que Teddy Fournier est décédé trois ans plus tôt dans un accident de moto. Même si l'article ne mentionne pas son nom, tout laisse à penser qu'Adèle était avec lui au moment du drame et qu'elle s'en est sortie indemne. Comprenant désormais pourquoi elle se sent responsable de la mort de l'homme qu'elle aimait, Bart récupère ses affaires puis quitte le Spoon.

Au cimetière, il attend alors patiemment qu'Adèle arrive. Après plus de deux heures, ses efforts finissent par payer puisque cette dernière pointe le bout de son nez. Si Bart est ravi de la voir, Adèle panique et prend la fuite.

BRUNO FAIT UN MALAISE

Dans la matinée, Nathan dépose Julie à la gare pour qu'elle puisse rentrer à Marseille. Cependant, ses plans sont contrariés par un appel de son père qui lui dit qu'il est en train de faire un malaise près de la mairie. Tandis que Nathan pense que Bruno est ivre, Julie n'en est pas si sûre et craint qu'il ne fasse une crise cardiaque. Particulièrement inquiète, elle appelle le Samu puis se rend sur place.

Plus tard, Julie et Nathan sont à l'hôpital. En effet, Bruno était inconscient quand les secours sont arrivés et ne pouvait pas respirer sans assistance. Malgré tout, Nathan est toujours convaincu que leur père était sous l'emprise de l'alcool au contraire de Julie qui pense qu'il est gravement malade. Bien que son frère ait toutes les raisons de lui en vouloir, elle assure que Bruno veut réellement changer et croit que cette fois il veut vraiment s'en sortir. Mais rien n'y fait, Nathan campe sur ses positions.

Dans la foulée, le docteur Daunier questionne Nathan et Julie sur le traitement de Bruno. Nathan répond alors que son père prenait par le passé des benzodiazépines pour soigner son alcoolisme. Comme il est fort probable qu'il ait repris son traitement, le médecin explique que les symptômes de son patient pourraient coller avec un surdosage ou une interaction entre alcool et médicaments. Pour en avoir le cœur net, William va devoir procéder à des analyses de sang. Quoi qu'il en soit, Bruno devrait s'en sortir.

Peu après, Nathan et Julie se rendent au chevet de leur père. Après avoir avoué à ses enfants qu'il avait bu, Bruno remercie son fils d'avoir mis les médecins sur la bonne piste. Quand il déclare craindre que sa fille le trouve minable, cette dernière affirme au contraire qu'il est courageux. Elle annonce ensuite à son père et à son frère qu'elle va probablement faire son stage à l'hôpital Saint-Clair afin de passer plus de temps auprès d'eux. Si Bruno est ravi, ce n'est pas le cas de Nathan.

Jennifer Radier, Allociné, publié le 24 janvier

Liens commerciaux