C'est l'une des meilleures séries de Canal + mais elle est dispo gratuitement, même si vous n'êtes pas abonnés

Actus séries

C'est l'une des meilleures séries de Canal + mais elle est dispo gratuitement, même si vous n'êtes pas abonnés

Bande-annonce de Désordres. Canal+ offre la série gratuitement à tous © DR

Noël est passé (ou encore loin, ça dépend du point de vue), mais Canal+ vient pourtant de nous faire un beau cadeau. La chaîne cryptée a en effet annoncé la mise en ligne gratuite de l'une de ses créations originales à succès : Désordres, la série de Florence Foresti.

Le beau cadeau de Canal+ aux spectateurs

Qui a dit que le concept de générosité n'avait plus sa place en ce monde ? Alors que Netflix s'apprête à empêcher ses abonnés de partager leurs comptes avec leurs proches, Canal+ vient à l'inverse d'annoncer la mise en place d'un joli cadeau à destination de tous les spectateurs, même ceux qui ne seraient pas encore clients.

Au programme ? Du 15 au 19 février 2022, il est désormais possible de découvrir gratuitement sur la plateforme MyCanal les huit épisodes qui composent la saison 1 de Désordres, l'une de ses dernières créations originales diffusée en octobre 2022 et qui culmine déjà près de 20 millions de visionnages en seulement 5 mois. Une opération plutôt cool qui, on l'espère, motivera les dirigeants à renouveler l'idée avec d'autres fictions dans le futur. Oui, on veut voir la même chose pour La Flamme et Le Flambeau de Jonathan Cohen.

Une autofiction touchante

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore Désordres, il s'agit d'une comédie portée par Florence Foresti dans laquelle la comédienne se glisse dans sa propre peau afin de nous dévoiler l'envers du décor de la vie d'artiste où l'angoisse mêlée à son travail et sa vie privée ne fait jamais bon ménage et peut parfois mener à des crises existentielles très fortes.

Certes, on est loin d'un ton aussi cringe que l'excellente série Platane d'Eric Judor (également de Canal+), mais Désordres possède malgré tout un humour efficace et une douceur particulièrement touchante qui dévoile une Florence Foresti différente à travers un récit intimiste d'une grande justesse.

Interrogée par l'an dernier sur son ambition créative à travers cette série, l'actrice avait notamment rappelé, "Je ne raconte jamais rien de ma vie, de personnel, même si tout me ressemble, même si l'appartement dans lequel on a tourné est l'appartement dans lequel j'ai vécu", avant de préciser, "Se servir de son expérience pour aller vers quelque chose de plus universel, c'est ce qui a toujours guidé mon travail."

Autrement dit, ne comptez pas découvrir la vraie Florence Foresti à l'écran, mais plutôt un univers qu'elle connait et côtoie. "Ce dont j'avais envie en revanche, c'est de traiter des attaques de panique, du trouble anxieux et des médicaments pour soulager éventuellement, de parler aux gens qui souffrent du même trouble et de les déculpabiliser de se soigner, confessait-elle. Moi parfois, bah oui, il me faut des antidépresseurs pour réussir à vivre, parce que la vie n'est pas simple, surtout en ce moment."

Et bien évidemment, on vous rassure : étant donné qu'il s'agit d'une comédie, on rit beaucoup devant les épisodes. "C'est assez proche de ce que je suis dans la vraie vie, mais ça n'est que pour faire rire les gens, pour leur montrer que ma vie est proche de la leur, leur montrer qu'on est tous pareils, dans la même merde, promettait l'humoriste. J'adore traiter des petits désordres quotidiens, ça fait du bien aussi de se dire qu'on n'est pas seul."

publié le 16 février, Quentin Piton, Purebreak

Liens commerciaux