"Autant annuler la série" : le créateur et doubleur de Rick et Morty viré par Adult Swim, la comédie en danger ?

Actus séries

"Autant annuler la série" : le créateur et doubleur de Rick et Morty viré par Adult Swim, la comédie en danger ?

La bande-annonce de la saison 5 de Rick et Morty. "Autant annuler la série" : le créateur et doubleur de Rick et Morty viré par Adult Swim, la comédie en danger ? © Adult Swim

Quelques semaines après la diffusion du dernier épisode de la saison 6, Rick et Morty se retrouve au centre d'une triste affaire. Adult Swim l'a annoncé, la chaîne a décidé de virer Justin Roiland (co-créateur et doubleur) en raison des accusations de violences domestiques qui l'entourent. Une saison 7 est toujours prévue, mais l'avenir de la comédie reste flou.

Le co-créateur de Rick et Morty viré de la série

Fini de rire pour Rick & Morty. La chaîne Adult Swim l'a annoncé dans un communiqué officiel, elle a pris une lourde décision concernant la série culte lancée en 2013, puisque Justin Roiland - le co-créateur mais aussi le comédien qui fait les voix anglaises des deux personnages principaux, vient d'être viré.

La raison d'un tel licenciement ? Justin Roiland est au centre d'une terrible affaire personnelle et fait aujourd'hui "face à une possible peine d'incarcération très sérieuse à la suite d'une accusation de violence domestique" portée à son encontre. Selon les informations dévoilées récemment par Deadline, il est actuellement inculpé par le bureau du procureur d'Orange County (Californie, USA) d'un chef d'accusation pour coups et blessures, mais également pour tentative de séquestration par menace, violence, fraude et/ou tromperie pour des faits qui se seraient déroulés en janvier 2020. Il est attendu au tribunal le 27 avril prochain.

Rick et Morty bientôt annulée ?

Une mise à pied qui apparaît donc logique de la part d'Adult Swim, mais qui pose également question concernant l'avenir de la série d'animation. En se séparant de Justin Roiland aux rôles multiples en coulisses, Rick & Morty perd en effet les trois-quarts de son identité. Faut-il ainsi s'attendre à voir la comédie être annulée dans les prochaines heures ? A priori, ce n'est pas le cas.

Pour l'heure, une saison 7 est toujours au programme et c'est désormais Dan Harmon (co-créateur, également à l'origine de la série Community) qui aura les pleins pouvoirs sur la suite. De même, il est déjà prévu de lancer un casting afin de trouver les nouvelles voix de Rick (le scientifique) et Morty (son petit fils). En revanche, quand on sait que la saison 6 a tout juste pris fin en décembre dernier, on se doute que l'urgence n'est pas encore là et que l'équipe prendra son temps pour trouver la meilleure solution et annoncer le nom du nouvel acteur.

Les fans laissent éclater leur frustration

Au-delà de cette saison 7 déjà en préparation, le mystère reste entier. Après avoir reçu une commande de 70 nouveaux épisodes en 2018, Rick & Morty était jusqu'à présent assurée de rester sur nos écrans jusqu'à sa saison 10. Or, rien ne dit que la série ira finalement jusqu'au bout de ce contrat si les audiences dégringolent à la suite de cette affaire.

On peut le découvrir sur les réseaux sociaux, entre les fans qui refusent de regarder la saison 7 sans Justin Roiland ou s'attendent au pire avec son remplaçant, et ceux qui jugent Adult Swim hypocrite en laissant Dan Harmon aux commandes malgré ses propres polémiques (il a avoué avoir harcelé sexuellement une collègue), il est difficile à ce jour d'imaginer une happy ending pour la comédie.

>> Une star de Peaky Blinders visée par une plainte dans les coulisses de la série, son personnage censuré dans le film à venir ?

A noter que face à ces accusations, Justin Roiland a déjà plaidé non coupable. "Pour être clair, non seulement Justin est innocent, mais nous avons de grands espoirs de voir cette affaire est rejetée / classée par le bureau du procureur une fois qu'il aura méthodiquement analysé toutes les preuves, a rappelé T. Edward Welbourn, l'avocat de Roiland, auprès de Deadline. Nous avons hâte de laver son nom et de l'aider à pouvoir avancer le plus rapidement possible."

Quentin Piton, Purebreak, publié le 25 janvier

Liens commerciaux