Actus séries

Amazon vient de sortir l'une des meilleures séries de l'année, et vous pouvez la regarder sans crainte car Prime Video travaille déjà sur la saison 2 de cette épopée de science-fiction

Très attendue par les gamers et les fans de science-fiction, "Fallout" a déjà mis d'accord critiques et spectateurs avec une note globale de 3,8 sur 5. On vous dit tout de cette nouvelle claque SF, par les créateurs de "Westworld".

De quoi ça parle ?

Fallout raconte l'histoire des survivants d'un monde où il n'y a presque plus rien à avoir. 200 ans après l'apocalypse, les habitants des luxueux abris antiatomiques sont contraints de retourner dans le paysage apocalyptique irradié que leurs ancêtres ont laissé derrière eux et se retrouvent sous le choc de découvrir ce monde incroyablement complexe, joyeusement étrange et extrêmement violent qui les attend.

C'est avec qui ?

C'est la jeune Ella Purnell (vue notamment dans Yellowjackets) qui tient la tête d'affiche de Fallout. Elle campe Lucy, une jeune femme optimiste et d'une droiture exemplaire qui quitte son abri antiatomique pour sauver son père (Kyle MacLachlan).

Sur sa route, elle va croiser Maximus (Aaron Moten), un membre de la Confrérie de l'Acier qui va l'aider dans son périple, ainsi qu'un Goule (un homme qui a subi des mutations) joué par Walter Goggins.

Ça vaut le coup d'œil ?

C'est LA grosse (et seule) sortie du mois d'avril sur Prime Video. Et on comprend pourquoi. La plateforme a mis en ligne hier les 8 épisodes de Fallout, l'adaptation en série de la saga vidéoludique à succès. Avec des ambitions assumées pour poursuivre la franchise, puisque la saison 2 est d'ores et déjà en développement.

Pour ceux qui ne connaissent pas, ces jeux vidéo nous plongent dans un monde post-apocalyptique à l'esprit rétro-futuriste dans lequel vous incarnez plusieurs personnages qui doivent survivre dans un monde dévasté et sans foi ni loi.

Fallout n'est pas une adaptation fidèle du RPG, mais il s'agit d'une nouvelle histoire qui se joue dans le même univers. Autrement dit, si vous n'y avez jamais joué, vous comprendrez quand même les enjeux.

La première séquence de la série, qui se déroule 200 ans avant l'action principale, plante le décor, mais sans trop nous donner d'informations. Nous savons seulement que les Etats-Unis ont subi une attaque nucléaire et que seuls les plus aisés - qui ont pu construire un abri - ont pu survivre aux retombées radioactives.

Qui est derrière tout cela ? Il faudra avancer dans le visionnage pour avoir des réponses.

L'univers de Fallout est assez particulier. Lisa Joy et Jonathan Nolan - déjà à l'œuvre sur Westworld - ont dessiné un monde à la violence décomplexée, dans la veine de Kingsman.

Un style qu'ils empruntent clairement aux jeux vidéo où il est très commun de tirer sur la tête de votre ennemi à bout portant (avec un ralenti, en prime) ou de découper des corps. Le choix des musiques, souvent country, vient contraster et désamorcer ce côté gore.

Mais si cela n'est pas votre tasse de thé, alors passez votre chemin. Passez aussi votre chemin si vous êtes entomophobes (en particulier les cafards) car la série regorge d'insectes et autres bêtes qui ont subi des mutations génétiques au fil des années (ou alors, fermez vos yeux, comme l'auteure de cet article).

Une fois passé ces quelques bizarreries, on plonge dans ce monde étrange et foutraque avec grand plaisir et on se laisse guider par son héroïne (parfois insupportable, mais c'est assumé) qui découvre, tout comme nous, les Terres dévastées.

Alors qu'elle cherche son père qui a été kidnappé, elle se voit attribuer une mission par un scientifique mystérieux (joué par le génial Michael Emerson) qui pourrait bien changer le monde...

Fallout, 8 épisodes à voir sur Prime Video.

publié le 12 avril, Chaïma Tounsi-Chaïbdraa, Allociné

Liens commerciaux