Actus séries

Adaptée d'une histoire vraie effrayante, cette série notée 88% a traumatisé son actrice principale : "Ca a vraiment été horrible à tourner"

Les amateurs de True Crime sont actuellement gâtés. Alors qu'il existe une pièce de théâtre à Paris qui en reprend parfaitement les codes (Denali), Canal+ vient d'ajouter à son catalogue une nouvelle série passionnante adaptée d'une histoire vraie : Love & Death. Et d'après Elizabeth Olsen, sa star, le tournage n'a pas été simple à vivre.

En avril 2023, David E. Kelley (le papa de Ally McBeal, Big Little Lies) était de retour dans le monde des séries avec Love & Death, la nouvelle série d'HBO Max, qui a finalement débarqué ce jeudi 30 novembre 2023 sur Canal+ en France. Un retour très attendu de ses fans puisque, pour l'occasion, le créateur de génie s'attaquait à l'histoire vraie de Candy Montgomery.

>> Pourquoi l'histoire (vraie) glaçante du docu Netflix sur Lucie Blackman captive tout le monde en ce moment

Une histoire vraie qui a passionné le public...

L'intrigue se déroule à la fin des années 70 dans une ville du Texas (USA) et suit le procès de Candy Montgomery (incarnée ici par Elizabeth Olsen), une femme au foyer soupçonnée d'avoir assassiné à coups de hache une certaine Betty Gore, la femme... de son amant.

Un fait divers complètement glauque qui a passionné l'Amérique à l'époque (la victime a notamment été tuée de 41 coups de hache, devant son bébé), magnifiquement mis en scène ici par Lesli Linka Glatter. Résultat, Jesse Plemons - l'interprète de l'amant, a récemment été nommé pour le Emmy Award du meilleur rôle secondaire masculin dans une série d'anthologie, tandis que Love & Death - notée 88% par le public sur Rotten Tomatoes, a réalisé un record d'audience pour une création originale d'HBO Max.

>> Ce nouveau film d'horreur est tellement violent que la police a dû intervenir... durant la post-production

... et traumatisé son actrice

Un succès mérité pour une telle série, qui a logiquement dû faire le bonheur d'Elizabeth Olsen. À en croire ses propos, la comédienne (que l'on sait lassée des productions du MCU) aurait effectivement vécu un tournage compliqué, la faute à la noirceur de l'histoire. Interrogée par Télé-Loisirs sur son plus gros défi ressenti au cours de la production, l'interprète de Candy a dévoilé : "Sans doute de jouer alors qu'il y a ce renversement de situation qui est un tournant dans la série. Ce n'était pas forcément évident de rester fidèle à ces personnages qui font des choix parfois incompréhensibles et difficiles à défendre." Et d'ajouter : "En tant qu'acteur, on doit en quelque sorte trouver une justification à leurs intentions."

Et sans surprise, une séquence en particulier l'aurait fortement hantée sur les plateaux. "La scène de meurtre a vraiment été horrible à tourner, a-t-elle soufflé. La séquence a été chorégraphiée à partir des blessures qui ont été constatées sur le corps de Betty Gore. C'était quelque chose de très étrange à mettre en scène." D'autant plus que là où la scène ne dure que quelques minutes, sa production aurait été légèrement plus longue : "J'ai tourné pendant un jour et demi et ça n'a vraiment pas été une expérience agréable."

La série Love & Death est disponible sur MyCanal.

publié le 1 décembre, Quentin Piton, Purebreak

Liens commerciaux