Actus cinéma

Wish : quel démarrage pour le film Disney de Noël au box-office France ?

© The Walt Disney Pictures

Sorti le mercredi 29 novembre, "Wish - Asha et la bonne étoile" prend logiquement la tête des sorties de la semaine. Mais quel score a réalisé le Disney de Noël ?

1er jour France du 29 novembre 2023

1 - Wish - Asha et la bonne étoile : 217 222 entrées (dont 140 808 en AVP)

2 - La Tresse : 70 709 entrées (dont 42 509 en AVP)

3 - Le Temps d'aimer : 22 992 entrées (dont 6 918 en AVP)

4 - Perfect Days : 18 384 entrées (dont 8 968 en AVP)

5 - Thanksgiving : 12 988 entrées (dont 5 093 en AVP)

6 - Cesaria Evora, la diva aux pieds nus : 3 834 entrées (dont 3 266 en AVP)

7 - Conann : 3 187 entrées (dont 2 471 en AVP)

8 - Dumb Money : 3 182 entrées

9 - Les Filles vont bien : 677 entrées

10 - Augure : 474 entrées

11 - Anna : 440 entrées (dont 205 en AVP)

12 - Edouard Louis, ou la transformation : 224 entrées

13 - Le Noël de Peppa Pig : 197 entrées

14 - Hitchcock, so british (Reprise) : 149 entrées

15 - Les Petits Mâles : 34 entrées

À retenir

217 222 spectateurs et le dixième meilleur démarrage de 2023 : la bonne étoile d'Asha a permis au Disney de Noël de s'intercaler entre 3 jours max (227 457 entrées) et Fast & Furious X (200 418) au classement des meilleurs premiers jours de l'année. Et faire mieux que les 79 493 d'Encanto, dernier film d'animation des fêtes en date pour le studio dans l'Hexagone, Avalonia étant sorti directement sur Disney+ l'an passé.

Une performance qu'il doit en grande partie à ses avant-premières et sa semaine d'exclusivité au Grand Rex à Paris, qui ont attiré à elles seules 140 808 personnes. De quoi permettre à Wish de prendre sans trembler les commandes du box-office français, sans grande surprise, et d'envisager sereinement de franchir le cap du million de spectateurs. Et plus si affinités, car les vacances devraient lui permettre de faire le plein.

Loin derrière, La Tresse ne démérite pas et surfe sur le succès du livre de Laetitia Colombani (qui réalise elle-même cette adaptation) pour s'emparer tranquillement de la deuxième place avec un score solide. Devant un autre film français, Le Temps d'aimer de Katell Quillévéré, porté par Vincent Lacoste et Anaïs Demoustier, qui complète le podium.

Un long métrage passé par le dernier Festival de Cannes, comme Perfect Days de Wim Wenders, présenté en Compétition et reparti avec le Prix d'Interprétation Masculine remis à son acteur Koji Yakusho. Est-ce cette récompense qui lui a permis de démarrer en quatrième position, et de signer une belle moyenne par copie (100 spectateurs par écran) ?

Toujours est-il que ce drame situé au Japon devance le film d'horreur Thanksgiving qui, malgré son interdiction aux moins de 16 ans, avait bénéficié de plus de salles. Le documentaire sur Cesaria Evora. Et Conann, nouvel OVNI de Bertrand Mandico (Les Garçons sauvages), qui revisite le mythe de Conan le barbare au féminin et au pluriel. Qui, lui, s'impose de cinq petites entrées devant Dumb Money, qui revient sur l'affaire GameStop qui a secoué Wall Street il y a quelques années.

Chiffres : CBO - Box-office

publié le 30 novembre, Maximilien Pierrette, Allociné

Liens commerciaux