Actus cinéma

"Une éthique de travail extrêmement rigoureuse" : le réalisateur de Oppenheimer et The Dark Knight préfère travailler sans internet

Il a créé des films de science-fiction parmi les plus spectaculaires, des univers high-tech à nul autre pareil.... Mais lorsqu'il écrit, Christopher Nolan limite la technologie au strict minimum.

Christopher Nolan a durablement et profondément imprimé sa marque dans le genre de la science-fiction avec un film comme Interstellar. Une oeuvre louée d'ailleurs par la communauté scientifique, dont l'astrophysicien américain Kip Thorne, qui a officié en tant que consultant sur ce film qui a même fait progressé la science. Si si.

Pour autant, Nolan limite fortement, dans son quotidien, sa dépendance à la technologie. A un point que peu de personnes soupçonnent, dans une société et un monde désormais ultra connecté, partout, tout le temps.

Il n'utilise pas de smartphone. Et n'a même pas d'adresse mail. Vous avez bien lu. "Je suis facilement distrait, donc je n'ai pas vraiment envie d'avoir accès à Internet à chaque fois que je m'ennuie" déclarait-il au micro du magazine People, en 2020. "Mon choix personnel dépend de mon implication. Il s'agit du niveau de distraction. Si j'écris mes propres scripts, rester sur un smartphone toute la journée ne me serait pas très utile".

Un ordinateur déconnecté d'internet

En fait, il se définit même comme un luddite. Késako ? Les luddites étaient des ouvriers britanniques qui protestaient contre la mécanisation de l'industrie textile pendant la révolution industrielle, au XIXe siècle. Par extension aujourd'hui, le terme "luddisme" est parfois utilisé pour désigner ceux qui s'opposent aux nouvelles technologies ou critiquent celles-ci.

Dans cette logique, plutôt que de transmettre numériquement les scripts à ses acteurs par mail, Nolan les rencontre en personne. Il s'est d'ailleurs rendu en Irlande pour remettre en main propre à Cillian Murphy le scénario d'Oppenheimer, et a attendu qu'il ait fini de le lire.

De même, Christopher Nolan utilise deux ordinateurs lorsqu'il écrit. Le premier, qu'il utilise pour écrire ses scripts, est totalement déconnecté d'internet. Utile aussi pour éviter un risque de piratage... Tandis qu'il n'utilise le second que pour faire des recherches. "Il n'utilise pas Internet sur l'ordinateur sur lequel il écrit des scripts, il n'y a donc aucun risque qu'il se laisse distraire [...]. Pour moi, c'est juste l'état d'esprit d'une éthique de travail extrêmement rigoureuse" a d'ailleurs commenté sa femme, Emma Thomas. Chapeau !

publié le 19 juin, Olivier Pallaruelo, Allociné

Liens commerciaux