Actus cinéma

Un film de super-héros, c'est un "boulot" pour Russell Crowe. Et les acteurs qui n'ont pas compris cela ont signé "pour de mauvaises raisons"

Pour Russell Crowe, si vous êtes un acteur et vous vous attendez à ce qu'un film de super-héros change votre vie, il est formel : vous êtes là "pour de mauvaises raisons".

Russell Crowe n'est pas étranger aux films de super-héros adaptés de bandes-dessinées. Il a en effet joué le père biologique de Superman (Henry Cavill), Jor-El, du côté de DC, dans Man of Steel de Zack Snyder, et a ensuite rejoint l'univers cinématographique de Marvel en tant que Zeus dans Thor: Love And Thunder. Enfin, il apparaîtra bientôt dans la peau du père de Kraven (Aaron Taylor-Johnson) dans Kraven The Hunter de Sony (en collaboration avec Marvel).

Ainsi, lorsque le magazine britannique GQ (via Variety) a récemment interrogé l'acteur oscarisé sur son expérience dans la réalisation de films de super-héros, à la lumière des propos de Dakota Johnson affirmant que Madame Web ressemblait à de l'art "réalisé par un comité", il a ri de l'idée que faire de tels films était quelque chose de profond.

"Je ne veux faire aucun commentaire sur ce que quelqu'un d'autre aurait pu dire ou sur son expérience, mais... vous faites ressortir la qualité espiègle de mon humour. [Rires.] Vous me dites que vous avez signé pour un film Marvel et pour un p****** d'univers pour personnages de dessins animés... et que vous n'avez pas eu assez de pathos ?", a répondu l'acteur avec sarcasme. "Je ne sais pas trop comment je peux améliorer les choses pour vous. C'est une machine gigantesque, et ils font des films d'une certaine taille... ce sont des boulots. Vous savez : voici votre rôle, jouez le rôle. Si vous vous attendez à ce que cela soit un événement qui change votre vie, je pense simplement que vous êtes ici pour les mauvaises raisons."

Faire un film de super-héros reste un défi

Russell Crowe a toutefois reconnu que faire des films de super-héros "peut être un défi" car cela nécessite de travailler face à des écrans verts où vous devez "vous convaincre de bien plus que des machinations internes de votre personnage. Mais quoi qu'il en soit... et vous ne pouvez pas faire de cela un commentaire direct sur elle parce que je ne la connais pas et je ne sais pas ce qu'elle a vécu, et le fait qu'on puisse vivre une expérience de m**** sur un film... Oui vous pouvez."

"Mais est-ce le processus Marvel ? Je ne suis pas sûr que vous puissiez dire ça", a poursuivi l'acteur. "Je n'ai pas eu une mauvaise expérience. Je veux dire [sur Thor], ok, c'est un film Marvel, mais c'est le monde de Taika Waititi, et c'était juste fun tous les jours, de faire l'idiot. Et puis, avec J.C. Chandor dans Kraven, j'apporte juste un peu de poids aux circonstances, pour que les jeunes acteurs aient un acteur sur lequel ils peuvent rebondir. Aller travailler avec J.C. était amusant. Vous savez, beaucoup de ces réalisateurs ont un certain niveau de compétence - des gens vraiment géniaux."

Les commentaires de Dakota Johnson

Les commentaires susmentionnés de Dakota Johnson proviennent, quant à eux, d'une interview accordée à Bustle dans laquelle l'actrice a admis qu'elle n'était pas surprise que Madame Web ait été un tel échec critique et commercial plus tôt cette année.

"C'est tellement difficile de faire des films, et dans ces grands films qui sont réalisés - et cela commence même à se produire avec les plus petits, et c'est ce qui me fait vraiment flipper - les décisions sont prises par des comités, et l'art ne marche pas bien quand c'est fait par un comité", a-t-elle déclaré.

"Les films sont réalisés par un cinéaste et une équipe d'artistes autour de lui. Vous ne pouvez pas créer de l'art basé sur des chiffres et des algorithmes. J'ai depuis longtemps le sentiment que le public est extrêmement intelligent, et les dirigeants commencent à croire que ce n'est pas le cas. Le public pourra toujours flairer les conneries. Même si des films commencent à être réalisés avec l'IA, les humains ne voudront pas les voir", a conclu la comédienne.

Kraven the Hunter, le prochain film de super-héros avec Russell Crowe face à Aaron Taylor-Johnson dans le rôle-titre, sortira en salles le 18 décembre 2024.

publié le 16 juin, Aude Mackau, Allociné

Liens commerciaux