Actus cinéma

Titanic sur TF1 : faites pause à 3 heures et 6 minutes et regardez bien cette horloge

Regardez bien cette horloge au moment où elle apparaît dans la dernière séquence de "Titanic" de James Cameron, car certains de ses détails n'ont pas été choisis au hasard.

SPOILERS - "Attention, l'article ci-dessous dévoile de potentiels spoilers. Si vous ne souhaitez pas en connaître la teneur, merci de ne pas lire ce qui suit..."

TF1 passe ce soir Titanic de James Cameron, classique parmi les classiques, porté par Leonardo DiCaprio et Kate Winslet. Pour rappel, il raconte l'histoire d'amour entre Rose, une jeune fille aisée, et Jack artiste d'origine modeste à bord du paquebot Titanic, avant qu'il ne heurte un iceberg qui le mènera à sa perte.

"Éculé", "stupide", d'une "sensibilité nulle" : toute la presse avait adoré Titanic... sauf eux !

Le réalisateur a supervisé lui-même nombre de détails du long métrage, et ce jusqu'à la fin du film, comme le prouve ce clin d'œil au véritable naufrage du Titanic, placé dans la dernière séquence du long métrage.

Faites pause à 3 heures, 6 minutes et 43 secondes

Dans la séquence finale, rêvée ou faisant partie de l'au-delà si l'on considère que Rose est morte, on retrouve un Titanic flambant neuf, ses passagers bien vivants. Rose entre dans la salle du Grand escalier et retrouve Jack, et derrière lui se trouve la magnifique horloge sculptée dans le bois. Et regardez bien ses aiguilles.

L'heure indiquée est 2h19, soit une minute avant l'heure officielle de naufrage du Titanic. On reconnaît bien là le sens du détail quasi maniaque de James Cameron et surtout, l'heure choisie est située avant le drame, comme un symbole que le temps s'est arrêté pour Rose une minute avant que le paquebot et son amour ne sombrent pour toujours dans les profondeurs marines.

On peut aussi se dire que l'aiguille est située sur 2h20 précisément, et symbolise plutôt que dans cette réalité / cette version fantasmée, il est l'heure du naufrage mais que le navire n'a pas heurté d'iceberg et que Rose et Jack vont pouvoir vivre leur amour. Définitivement, avec la fin de Titanic, le spectateur peut imaginer son interprétation, et c'est peut-être pour cela que le film fascine toujours 26 ans après sa sortie.

publié le 23 juin, Corentin Palanchini, Allociné

Liens commerciaux