Sylvester Stallone révèle comment il a imaginé la voix de Rocky

Actus cinéma

Sylvester Stallone révèle comment il a imaginé la voix de Rocky

Sylvester Stallone à la soirée de clôture de la 72e cérémonie du Festival de Cannes, le 25 mai 2019.

©Reynaud Julien/APS-Medias - Sylvester Stallone à la soirée de clôture de la 72e cérémonie du Festival de Cannes, le 25 mai 2019., Abaca

Vendredi 13 mai 2022, Arte diffusait le documentaire "Stallone, profession héros". Toujours disponible en replay, le film révèle comment le comédien a trouvé la voix de Rocky Balboa.

Réalisé en 2018 par Clélia Cohen et Antoine Coursat, "Stallone, profession héros" explore la vie du comédien à travers ses oeuvres qui ont fait de Sylvester Stallone l'une des plus grandes icônes du cinéma hollywoodien. L'une des forces de ce documentaire est que le comédien a accepté de prendre la parole. Ainsi, il a pu dévoiler comment il a fait face aux critiques du public et de la presse lors de ses échecs au box-office, de cette pression qu'il a dû gérer à la sortie de "Rocky II", alors que tout le monde l'attendait au tournant. L'interprète de Balboa a également dévoilé un secret : comment il a réussi à trouver la voix du personnage.

"J'ai pris 2 ou 3 kg d'ordures"

Lorsque le journaliste lui pose la question, Sylvester Stallone, qui a cet attrait pour la plaisanterie, lui répond avec humour : "Eh bien, j'ai pris 2 ou 3 kg d'ordures et je les ai enfoncées dans ma gorge avec un bâton !" Mais très vite, il se reprend et explique comment il a fait appel à son imagination pour se glisser dans la peau de son personnage : "Non, disons que Rocky a une élocution très monotone. J'ai essayé d'imaginer la voix rauque qu'aurait un gamin de 14 ans avec les amygdales enflées. C'est vraiment ce que j'ai cherché à faire. Une voix très plate, sans nuances, sans variation dans les aigus ou dans les graves." Et c'est ainsi, qu'il en a fait un personnage mythique. Pour connaître d'autres anecdotes, le documentaire de 52 minutes est disponible en replay jusqu'au 2 juillet prochain.

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 26 mai

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter