Sophie Marceau : "La nudité au cinéma ne me gêne pas"

Actus cinéma

Sophie Marceau : "La nudité au cinéma ne me gêne pas"

Sophie Marceau à la 73e édition du Festival du film de Venise, le 8 septembre 2016.

©Marechal Aurore - Sophie Marceau à la 73e édition du Festival du film de Venise, le 8 septembre 2016., Abaca

À l'affiche de "I love America" diffusé sur Amazon Prime, Sophie Marceau s'est confiée au Parisien, jeudi 10 mars 2022. L'actrice, qui se retrouve nue dans une scène du film, s'est exprimée sur sa vision de la nudité au cinéma.

La première fois que Lisa Azuelos a vu Sophie Marceau, "c'était sur le tournage de 'Joyeuses Pâques', de Georges Lautner, où elle jouait avec (sa) mère (Marie Laforêt)", s'est remémorée la réalisatrice dans Le Parisien, jeudi 10 mars. Puis, c'est en 2008 que les deux femmes vont collaborer pour la première fois dans "LOL", avant de se retrouver en 2014 dans "Une rencontre". Entre elles, s'est liée une véritable amitié, qui pousse les deux femmes de cinéma à travailler une fois de plus ensemble dans "I Love America". Une oeuvre presque autobiographique, dans laquelle Sophie Marceau joue Lisa Azuelos lors d'une période bien particulière de sa vie : celle de son départ pour les États-Unis en 2019 pour débuter une nouvelle vie. L'occasion de faire des rencontres 2.0 et se réparer de sa relation spéciale qu'elle avait avec sa mère.

Retrouvez "Tu veux ou tu veux pas" avec Sophie Marceau sur la VOD d'Orange

"Mon corps est mon instrument"

Sur le tournage, Sophie Marceau a découvert l'application Tinder qu'elle "ne connaissait pas", mais elle s'est aussi retrouvée nue lors d'une scène. Elle qui a récemment déclaré qu'elle était pudique, le semble moins quand elle se glisse dans un rôle. "La nudité au cinéma ne me gêne pas si elle raconte quelque chose", a affirmé la comédienne toujours pour Le Parisien. Celle qui est mal à l'aise quand elle regarde ses films met en évidence qu'il est essentiel que "le corps parle" : "Pour moi, c'est aussi important que ma tête. Mon corps est mon instrument, mon outil, il fait aussi partie de la mythologie. Moi, le corps m'émeut, on lit tout dans un corps."

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 11 mars

PUBLICITÉ

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter