Actus cinéma

Si vous êtes fans de Kevin Costner, vous avez forcément été bouleversés par ces quelques minutes

© Warner Bros. France

Dans l'excellent "Un monde parfait" de Clint Eastwood, Kevin Costner livre l'une des ses toutes meilleures prestations à l'écran. Un film dont une scène en particulier est juste inoubliable. Attention, spoilers !

ATTENTION - L'article ci-dessous contient des spoilers sur le film "Un monde parfait". Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu.

Le long métrage Un monde parfait, réalisé par Clint Eastwood, offre à Kevin Costner l'un de ses tout meilleurs rôles. Dans ce drame policier sorti en salles en 1993, l'acteur américain incarne Butch, un dangereux voleur récidiviste qui s'échappe de prison.

Dans sa cavale, le personnage joué par Costner (dont l'un des premiers films permet d'assister aux tout débuts d'un certain Brad Pitt) kidnappe Buzz, un petit garçon âgé de huit ans qui, le temps de cette folle équipée, va devenir son ami. A leurs trousses, Red Garnett, un Texas Ranger tenace interprété par Clint Eastwood.

Dans Un monde parfait, sans doute l'une des oeuvres les plus sous-estimées de Clint Eastwood, il y a de nombreuses scènes superbes, mais il y en a une absolument bouleversante. Cette séquence qui vous arrache des larmes, elle se situe à la toute fin du road-movie.

La conclusion d'Un monde parfait voit Butch, déjà grièvement blessé, être tué à distance par un policier, alors que Red Garnett n'avait pas donné l'ordre de tirer. Gisant à terre, le personnage joué par Kevin Costner, agonisant, s'adresse au petit Buzz, avec lequel il a noué une émouvante relation père-fils. "Deux fois flingué le même jour...", lui murmure-t-il.

Butch meurt alors sous les yeux de ce petit garçon qu'il avait d'abord kidnappé avant de le prendre en affection. La scène, magnifiée par la sublime musique de Lennie Niehaus, est proprement bouleversante. A retrouver ci-dessous.

Le poignant Un monde parfait est une oeuvre à vite (re)découvrir. Le film, qui permet de découvrir Kevin Costner dans un rôle à contre-emploi après Danse avec les loups, Robin des Bois, JFK ou encore Bodyguard, avait rencontré un joli succès public dans les salles hexagonales avec plus de 3,1 millions de spectateurs au rendez-vous.

Le Top 5 des duos entre enfants et criminels :

publié le 10 décembre, Clément Cuyer, Allociné

Liens commerciaux