Actus cinéma

"Si j'étais encore en feu, je devais vite m'éteindre" : Chris Hemsworth a-t-il réalisé toutes ses cascades dans Tyler Rake 2 ?

Netflix © 2023

Disponible sur Netflix depuis le 16 juin, "Tyler Rake 2" est un véritable festival de scènes d'action où Chris Hemsworth se donne corps et âme. Mais a-t-il bien réalisé toutes ses cascades ?

Avec Tyler Rake 2 et l'annonce durant l'évènement Tudum de Netflix d'un troisième volet, la plateforme met en place une véritable franchise d'action faite pour en mettre plein les yeux.

Le choix de Chris Hemsworth pour tenir l'affiche n'est évidemment pas anodin. L'acteur australien n'est pas étranger aux films d'action, puisqu'il incarne depuis plus de dix ans Thor dans le MCU.

On l'a également vu dans des films tels que Blanche-Neige et le chasseur et sa suite, Le Chasseur et la Reine des glaces. Mais pour l'acteur, il n'y a rien de tel que d'endosser le rôle de Tyler Rake, ce mercenaire à tendance martyre qu'il campe depuis le premier film sorti en 2020.

Avec le deuxième volet, le réalisateur Sam Hargrave place la barre encore plus haut pour Hemsworth avec des cascades complètement folles qui font tout le sel de ce film à grand spectacle.

Déjà, dans une interview accordée à en décembre 2022, Chris Hemsworth évoquait le tournage de certaines des séquences les plus impressionnantes du film, notamment ce plan-séquence de 21 minutes où l'acteur est mis en feu.

Et déjà, il expliquait pourquoi cette scène ne manquait pas d'atouts. Il expliquait également qu'une grande partie de ces scènes étaient tournées sans fond vert ni (trop) d'effets spéciaux.

De vraies cascades dangereuses

L'acteur de 39 ans se dit ravi de travailler sur un film tel que Tyler Rake 2 car son réalisateur Sam Hargrave tente de le rendre le plus réaliste possible. Et outre la satisfaction que procure le travail de cascadeur, il y a aussi le danger qui y est associé. Malgré toute la préparation nécessaire pour faire atterrir un hélicoptère sur un train ou enflammer une personne, tout peut mal tourner.

L'acteur s'est confié à AlloCiné sur sa préparation bien spécifique pour le film et sur ses cascades.

AlloCiné : Physiquement, c'était un énorme défi pour vous de tourner Tyler Rake 2. Comment vous êtes-vous préparé ?

Chris Hemsworth : Je sortais tout juste du tournage de Thor: Love and Thunder et j'étais beaucoup plus lourd et volumineux pour ce film. Il est largement axé sur l'esthétique du bodybuilding, alors que celui-ci requiert un corps athlétique différent. Je n'ai pas eu beaucoup de temps, mais j'ai dû réduire mon apport calorique pour essayer de mincir un peu.

Mais il s'agissait surtout de changer mes schémas de mouvement et d'être beaucoup plus fonctionnel, beaucoup plus souple, beaucoup plus entraîné aux arts martiaux. Et puis de répéter pendant deux mois, de tourner ces scènes d'action pendant 14 heures par jour et de répéter ensuite la nuit. Mon corps a été contraint de s'adapter à ce qui était exigé de moi dans le film.

Pouvez-vous nous parler de cette séquence dans la prison où vous vous retrouvez en feu ?

Chris Hemsworth : C'était très amusant. Un peu effrayant parfois, mais il y avait probablement 300 ou 400 personnes dans cette séquence en arrière-plan, les back-up artists, les cascadeurs, et beaucoup d'entre eux ont été enflammés. J'étais en feu.

La séquence de ce plan particulier durait probablement 20 secondes avant qu'il n'y ait une coupure. Et j'avais environ 20 mouvements différents, des combats, des coups de coude, etc.

On m'avait donné des instructions : si à la fin de la prise de vue, j'étais encore en feu, je devais vite m'éteindre. C'est une responsabilité supplémentaire pour moi d'essayer de me souvenir de mes mouvements, des étapes... Et aussi, ne pas mettre ma tête trop près de mon bras.

Mais c'est intéressant, une fois que vous avez répété ces séquences pendant si longtemps, l'adrénaline monte, l'instinct prend le dessus et tout devient un peu flou.

Avec le temps de répétition, on intègre les enchaînements dans notre système de sorte que, qu'on soit en feu ou qu'on ait les yeux fermés, on peut toujours le faire.

Et avez-vous fait toutes vos cascades vous-même ?

Chris Hemsworth : Oui, la grande majorité. Il y a des moments où les compagnies d'assurance interviennent et disent que ça va un peu loin, mais la manière dont Sam voulait tourner ce film n'était pas la manière traditionnelle où l'on pouvait avoir différents angles de caméra et avoir un cascadeur, puis couper rapidement à un gros plan de moi et ensuite couper. Il voulait que tout soit filmé en plan large et que je sois le plus souvent en train de faire le travail.

Mais je dois dire que la partie la plus difficile n'est pas ce que l'on voit à la caméra. C'est le travail effectué par les cascadeurs avant le tournage. Que je tourne ou non le dernier morceau, mon cascadeur a répété pendant six mois, il l'a fait un million de fois, il est passé par toutes les blessures et les mauvaises façons de faire, puis il a trouvé celle qui fonctionnait et il a dit : "Voici la version la plus sûre". Et il y a toujours des risques.

J'ai beaucoup d'admiration pour ces personnes qui font tout ce qu'il faut et se donnent du mal pour s'assurer que nous sommes entre des mains aussi sûres que possible.

Tyler Rake 2 est actuellement disponible sur Netflix

publié le 21 juin, Emilie Semiramoth, Allociné

Liens commerciaux