Actus cinéma

"Pire acteur de l'histoire" : cette star des années 80 revient sur sa traversée du désert

© DreamWorks

Cette star de la comédie des années 80 et 90 est revenue sur la longue période creuse de sa carrière, au cours de laquelle elle a récolté plusieurs Razzie Awards, les "Oscars du pire du cinéma".

Eddie Murphy revient de loin ! Une traversée du désert de quinze ans dont cinq d'absence totale des écrans. Si on l'a depuis revu dans plusieurs longs métrages, dont l'année prochaine un Flic de Beverly Hills 4, il était revenu en 2021 sur cette période compliquée de sa carrière au micro du podcast WTF with Marc Maron :

J'ai dû arrêter de faire des films en 2011. Parce que je faisais des films merdiques en me disant : 'Ce n'est pas drôle'. Ils me donnent des Razzie ; je crois que ces enfoirés m'ont donné le Razzie du Pire acteur de l'histoire. Je me suis dit qu'il était peut-être temps de faire une pause. La période creuse d'Eddie Murphy commence au début des années 2000, lorsqu'il prend un virage vers la comédie familiale. Connu pour son franc-parler et ses stand-up très "cash", voilà l'acteur réduit à des films lisses et écrits à la chaîne. La tendance apparaît vraiment après La Famille Foldingue (2000) et Dr Dolittle 2 (2001), qui lancent cette période difficile faite de films très peu aimés en France comme aux USA. En témoignent leurs notes Allociné : Ecole paternelle (2,2 sur 5), Le Manoir hanté et les 999 fantômes (2), Norbit (1,7), Appelez-moi Dave (1,7), Dans ses rêves (2,6).

Même dans d'autres genres, la qualité n'est plus là. Il tourne avec De Niro la désastreuse comédie policière Showtime (1,9 sur 5), le film d'espionnage Espion et demi (1,8) ou l'aventure SF Pluto Nash (1,6). Une décennie placée sous le signe de l'échec et du désintéressement du public.

Murphy tire donc sa révérence après Mille mots qui sort en 2012 en France, après avoir enchainé les flops au box-office pendant plus d'une décennie, et avoir gagné les Razzie de Pire acteur, Pire acteur dans un second rôle ET Pire actrice dans un second rôle pour Norbit, ainsi que le prix du Pire acteur de la décennie en 2010.

"Je devais faire une pause seulement une année, et en un éclair, six ans sont passés, et je me retrouve sur mon canapé en me disant : 'Je pourrais m'assoir dans ce canapé et ne jamais en sortir'. Mais je ne voulais pas rester sur les dernières m*rdes que [le public] m'avait vu faire, donc je suis sorti du canapé pour faire des choses qui lui rappelle au moins que je suis drôle."

Murphy revient en 2016 avec la dramédie Mr Church, puis retrouve un second souffle grâce aux plateformes, avec le biopic Dolemite Is My Name et You People pour Netflix, puis Un prince à New York 2 et Noël à Candy Cane Lane pour Prime Video.

Comme le streaming avait sauvé Adam Sandler, autre star de la comédie US, des échecs à répétition, Eddie Murphy bénéficie désormais d'une nouvelle carrière, touchant un grand public grâce à l'impact des plateformes sur les foyers du monde entier. Il vient d'ailleurs de finir le tournage pour Netflix du Flic de Beverly Hills 4.

publié le 5 décembre, Corentin Palanchini, Allociné

Liens commerciaux