Actus cinéma

Perfect Days : primée à Cannes, cette balade mélancolique au Japon va vous émouvoir

© Haut et Court

Le très beau "Perfect Days" de Wim Wenders, qui a valu un prix d'interprétation cannois à l'acteur japonais Koji Yakusho, est à découvrir en salles.

Le long métrage Perfect Days, en salles ce mercredi, raconte l'histoire d'un homme en quête de bonheur dans une vie simple et un quotidien très structuré. Les journées d'Hirayama ? Nettoyer les toilettes publiques de Tokyo, écouter de la musique, lire des livres et photographier des arbres. Au gré de rencontres inattendues, son passé va ressurgir...

Réflexion émouvante et poétique sur la recherche de la beauté dans le quotidien, Perfect Days, réalisé par le grand Wim Wenders, est une oeuvre qui a valu un prix d'interprétation amplement mérité à Koji Yakusho lors du dernier Festival de Cannes.

"Avec ce film, je voulais raconter que dans une vie simple, il y a une énorme richesse", nous expliquait Wim Wenders sur la Croisette. "Il y a une énorme richesse si on vit au jour le jour, si on est dans le moment. La capacité de vivre dans le moment est quelque chose qui est devenu de plus en plus difficile, de plus en plus rare."

"On a tous trop de choses, trop de divertissement, trop de trucs, trop de messages", poursuit le cinéaste allemand, Palme d'or en 1984 pour Paris, Texas. "Vivre le moment, seulement lire un livre, écouter une chanson, regarder quelque chose ou être en face de quelqu'un, c'est essentiel. C'est essentiel de ne pas se faire détourner tout le temps. Et le héros de Perfect Days, c'est un homme qui a choisi une vie simple au lieu d'une vie de privilégié. Une vie dont il est très content. Même s'il a une routine de travail, il la fait tous les jours comme si c'était la première fois."

L'acteur Koji Yakusho, qui estime que "s'il y avait plus d'Hirayama dans le monde, il y aurait probablement un taux de bonheur plus élevé", ne tarit pas d'éloges sur Wim Wenders. "Ce qui l'intéresse vraiment, c'est d'essayer de faire le portrait le plus précis possible, le plus méticuleux possible des personnages. Et à travers ça, ça permet, quelque part, d'avoir une idée de l'époque, de la société dans laquelle le personnage évolue."

"En général, les réalisateurs sont dans une volonté, une détermination d'explication à tout prix, avec beaucoup de mots", conclut Yakusho. "Wim Wenders, lui, en parlant assez peu, arrive à construire un univers très fort. J'ai trouvé ça très inspirant."

Perfect Days, au cinéma le 29 novembre 2023.

publié le 29 novembre, Clément Cuyer, Allociné

Liens commerciaux