Actus cinéma

"Non, j'ai 18 ans" : le jour où Natalie Portman a eu un échange improbable avec le Prince Charles au sujet de Star Wars

En 1999, lors de l'avant-première de "La Menace Fantôme", le Prince Charles (désormais roi Charles III) avait posé à Natalie Portman une question à laquelle elle ne s'attendait pas.

En 1999, alors que sa carrière d'actrice commençait tout juste et qu'elle était seulement âgée de 18 ans, Natalie Portman avait été choisie par George Lucas pour interpréter Padmé Amidala, future mère de Luke et Leia Skywalker, dans la prélogie Star Wars. (Récemment, un fan a d'ailleurs imaginé à quoi aurait ressemblé le visage de Luke s'il était vraiment le fils de la comédienne.)

A la sortie de l'épisode I - un événement colossal dans l'histoire du cinéma - Natalie Portman s'est subitement retrouvée propulsée au rang de superstar mondiale. Elle qui avait déjà acquis une certaine notoriété en donnant la réplique à Jean Reno dans Léon, à Al Pacino dans Heat et à Jack Nicholson dans Mars Attacks, était désormais au premier plan de la saga la plus populaire du grand écran.

Alors qu'elle est récemment revenue sur l'inoubliable sortie de La Menace fantôme, la comédienne aujourd'hui âgée de 42 ans s'est notamment souvenue d'une anecdote plutôt amusante, survenue lors de l'avant-première du film au Royaume-Uni et de sa rencontre avec la famille royale.

"Je me souviens que le Prince Charles - à l'époque c'était encore le Prince Charles - m'a demandé si j'étais dans [la trilogie] originale. Je lui ai répondu : 'Non, j'ai 18 ans !' Mais il était très aimable", a ainsi raconté l'actrice dans l'émission Watch What Happens Live.

Sur le même plateau, Natalie Portman a également confié qu'elle était prête à reprendre son rôle de Padmé dans Star Wars si jamais une opportunité se présentait, mais que pour le moment, personne ne le lui avait encore proposé. Son expérience sur la prélogie de Lucas semble en tout cas lui avoir laissé de beaux souvenirs :

"C'était la première fois que je travaillais numériquement. Je ne pense pas que qui que ce soit tournait de cette manière à l'époque. C'était la première fois que je travaillais sur fond vert. Il y avait tout un nouvel ensemble de compétences à acquérir, et un nouveau monde dans lequel entrer."

Aimeriez-vous la voir revêtir à nouveau le costume de la sénatrice Amidala dans un prochain projet Star Wars ?

(Re)découvrez tous les détails cachés de "La Menace fantôme"...

publié le 7 décembre, Thomas Imbert, Allociné

Liens commerciaux