Mort de Pierre Cassignard : 3 films dans lesquels il s'est illustré

Actus cinéma

Mort de Pierre Cassignard : 3 films dans lesquels il s'est illustré

Pierre Cassignard à la 10e édition du Festival du film international de Luchon, le 8 février 2008.

©Bernard Patrick - Pierre Cassignard à la 10e édition du Festival du film international de Luchon, le 8 février 2008., Abaca

Lundi 20 décembre 2021, Pierre Cassignard a rendu son dernier souffle à l'âge de 56 ans. Homme de théâtre, il reçoit le Molière du meilleur comédien en 1997 pour sa double incarnation de Tonino et Zanetto dans la pièce "Les Jumeaux vénitiens". Mais c'est aussi au cinéma que les spectateurs ont pu le découvrir. Pour lui rendre hommage, voici trois oeuvres dans lesquelles il s'est illustré.

"Un homme et son chien" (2009) de Francis Huster

C'est aux côtés du grand Jean-Paul Belmondo que Pierre Cassignard incarne Jean-Luc dans "Un homme et son chien" réalisé par Francis Huster. Une comédie dramatique dans laquelle Bebel, qui incarne Charles, se montre touchant. Pendant des années, Charles voit Jeanne, sa maîtresse, après la mort de son mari qui est aussi son meilleur ami. Mais un jour sa vie bascule lorsqu'elle lui annonce son remariage et le met à la porte. Charles se retrouve seul dans la rue... avec son chien.

"Les Poupées russes" (2005) de Cédric Klapisch

Pierre Cassignard tient un petit rôle dans le film, mais cette prestation lui donne l'occasion de prendre part à l'une des trilogies françaises les plus populaires. "Les Poupées russes" de Cédric Klapisch est la suite de "L'Auberge Espagnole", dans laquelle on retrouve Xavier qui a désormais 30 ans. Il a réalisé son rêve : celui de devenir écrivain, bien qu'il soit toujours perdu. Il enchaîne les aventures amoureuses tout en voyageant. La question reste la suivante : parviendra-t-il à construire une vie équilibrée ?

"Mince Alors 2 : la rechute" (2021) de Charlotte de Turckheim

En salle le 22 décembre prochain, c'est le dernier film dans lequel les spectateurs pourront voir Pierre Cassignard, qui y joue son propre rôle. Une comédie réalisée par Charlotte de Turckheim dans laquelle Isabelle et sa nièce Nina ouvrent une cure jeûne et détox au coeur de la Provence. Un séjour qui va révéler les véritables personnalités des curistes, engagés à éliminer quelques kilos en trop.

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 21 décembre

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter