Marina Foïs : ce qui l'angoisse "plus qu'une scène de nu ou de sexe"

Actus cinéma

Marina Foïs : ce qui l'angoisse "plus qu'une scène de nu ou de sexe"

Marina Fois lors de la 2e édition du Festival du film de polar de Reims, le 6 avril 2022.

©Marechal Aurore - Marina Fois lors de la 2e édition du Festival du film de polar de Reims, le 6 avril 2022., Abaca

Le 19 février 2022, Marina Foïs a répondu aux questions de Madame Figaro. Une longue interview dans laquelle elle est revenue sur le métier d'actrice, mais aussi sur ses petites angoisses lors de certains tournages.

2022 est une année riche pour Marina Foïs. De "As Bestas" de Rodrigo Sorogoyen, à "En roue libre", de Didier Barcelo ou encore "L'année du requin", de Ludovic et Zoran Boukherma, l'actrice a enchaîné les personnages. Mais c'est avec "Ils sont vivants", qu'elle a débuté l'année 2022. Sorti en février dernier, elle interprète Béatrice Huret, aide-soignante, veuve d'un policier sympathisant du Front National, qui vit une histoire d'amour et de désir avec Mokhtar un réfugié iranien.

Marina Foïs n'a pas peur de montrer son corps

Inspiré de l'histoire vraie de Béatrice Huret, racontée dans le livre "Calais mon amour", le film révèle que les deux amants qui ne partageaient pas la même langue, ont puisé leur amour à travers le langage corporel. "Le seul langage qu'ils partagent au début, c'est celui du corps. C'est d'ailleurs rare et beau de filmer le désir d'un homme de 35 ans pour une femme de 50 ans à qui il redonne du plaisir, parfois sans rien attendre en retour", s'est confiée Marina Foïs à Madame Figaro.

Pour les besoins du tournage, celle qui n'a pas participé aux César a dû se mettre à nu, ce qui ne l'a pas vraiment gêné : "J'ai un rapport étrange (aux scènes intimes). J'ai l'impression d'avoir un corps de tournage qui ne m'appartient pas vraiment." Si dévoiler son corps n'est pas un problème, la comédienne a une toute autre peur : "Ce métier est fait de petites hontes, mais elles ne se placent pas toujours où on l'imagine. Chanter - faux qui plus est - serait pour moi plus angoissant qu'une scène de nu ou de sexe."

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 19 avril

PUBLICITÉ

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter