Actus cinéma

La saga la plus culte (et beauf) du cinéma français de retour avec un nouveau film ? C'est possible, malgré un triste problème

Bande-annonce Camping 4 : la saga la plus culte (et beauf) du cinéma français de retour avec une nouveau film ? C'est possible, malgré un triste problème © DR

Les Américains n'ont pas le monopole des sagas à succès au cinéma. Oubliez le MCU, la franchise Star Wars ou la trilogie Le Seigneur des Anneaux, en France, on a également quelques perles comme Les Bronzés ou Les Visiteurs, mais aussi... Camping. Et justement, Franck Dubosc s'est confié sur la possibilité d'un 4ème film.

Entre 2006 et 2016, Franck Dubosc a fait rire 12 658 069 de Français à travers les trois films de la saga Camping qu'il a co-écrite et portée à l'écran, laissant la réalisation à Fabien Onteniente. Et dix-huit ans après la sortie du premier épisode, inspiré de sa propre expérience, cette saga reste culte dans l'esprit du public, à l'instar des Bronzés ou des Visiteurs avant elle.

Aussi, il ne se passe pas une semaine sans que le comédien - qui a pourtant enchaîné les rôles différents ces dernières années (Le sens de la famille, Rumba la vie, Noël Joyeux), ne se voie réclamer une suite par ses fans. De quoi le fatiguer, alors même qu'il se prépare à passer derrière la caméra pour le film Un ours dans le Jura ? Pas du tout.

Un Camping 4 bientôt en préparation ?

Invité de l'émission 1 heure avec... (RFM) ce dimanche 11 février 2024, Franck Dubosc a confessé auprès de Bernard Montiel qu'il n'était pas fermé à l'idée d'une nouvelle histoire à la plage. "Un quatrième film ? On verra. Fabien réalise son film 4 Zéros, avec Gérard Lanvin et un très bon scénario. Et moi, je fais le mien, a-t-il expliqué. Mais on déjeune souvent avec Fabien et on se prend à rêver."

L'inoubliable interprète de Patrick Chirac est effectivement persuadé de ne pas avoir encore tout raconté avec ce mythique personnage. "Rien n'est jamais fini, on verra, a-t-il confié. Je l'adore, ce personnage, et j'adore tourner avec Fabien". Conscient de l'amour du public pour ce héros en maillot de bain, il a ensuite ajouté : "Quand je vois les gens me dire : 'Alors, on n'attend pas Patrick ?', je me dis, 'Quand même !' Est-ce qu'il faut l'avoir fait mourir sans dire au revoir ? Je ne sais pas...".

Seule ombre au tableau selon Franck Dubosc : cette possible suite n'aurait plus tout à fait la même saveur qu'à sa grande époque. En cause ? Les disparitions de deux comédiens emblématiques de cet univers : "On a beaucoup dit que c'était difficile maintenant qu'il n'y a plus Claude Brasseur et Mylène Demongeot [qui formaient le couple Jacky et Laurette Pic, ndlr], c'est beaucoup de monde en moins."

Il est vrai que voir le camping des Flots Bleus sans les Pic serait particulier... Et en même temps, cela pourrait être le point de départ d'une jolie histoire.

publié le 12 février, Quentin Piton, Purebreak

Liens commerciaux