La Chèvre : cette anecdote insolite de Francis Veber au sujet de Pierre Richard

Actus cinéma

La Chèvre : cette anecdote insolite de Francis Veber au sujet de Pierre Richard

Portrait de Francis Veber à l'occasion de l'enregistrement de l'émission [ITALIC]Ce soir, ou jamais ![/ITALIC] sur France 3 à Paris, le 8 décembre 2008.

©BALTEL - Portrait de Francis Veber à l'occasion de l'enregistrement de l'émission Ce soir, ou jamais ! sur France 3 à Paris, le 8 décembre 2008., Sipa

Invité au micro de Jour J sur RTL, le 21 septembre 2022, Francis Veber est revenu sur une partie de sa carrière. Face à Flavie Flament, le réalisateur s'est notamment laissé aller à quelques confidences insolites au sujet d'un de ses acteurs fétiches : Pierre Richard.

Parmi tous les tandems de cinéma, celui formé par le réalisateur Francis Veber et Pierre Richard est certainement l'un des plus célèbres du patrimoine français. Ensemble, les deux hommes ont tourné trois films dans les années 1980 : "Les Compères", "Les Fugitifs" mais aussi et surtout "La Chèvre", sorti en 1981.

"On arrivait assez crispés, Depardieu et moi"

Si aujourd'hui le film reste une des comédies phare du cinéma français, le tournage n'aura cependant pas été de tout repos. En effet, face à Flavie Flament, Francis Veber a notamment évoqué le côté un tantinet fantasque de Pierre Richard. "Je reste ami avec Pierre, mais j'ai vécu avec Pierre des scènes extravagantes", a-t-il expliqué. Le cinéaste se souvient que sur le tournage de "La Chèvre", l'acteur était en permanence accompagné d'une jeune femme surnommée Amour : "C'était compliqué, parce que Pierre était un peu plus âgé qu'elle et le matin, ils bêtifiaient tous les deux au petit-déjeuner. Et ça donnait : 'Est-ce qu'elle veut de la tuture sur sa biscocotte ? Oui, elle veut de la tuture sur sa biscocotte'. Et bon évidemment, on arrivait assez crispés, Depardieu et moi."

Une relation qui a particulièrement énervé Gérard Depardieu, selon Francis Veber : "(Pierre Richard) était avec Amour dans la loge de maquillage. Et il y avait un rideau. Et on maquillait Gérard Depardieu, mais lui se livrait à des ébats à l'arrière, ce qui fait que Depardieu recevait le pinceau de maquillage dans l'oeil. Et il criait : 'Vous avez fini bande de salauds ?'" Un tournage mouvementé, donc.

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 22 septembre

PUBLICITÉ

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur