Jean-Pascal Zadi prépare son deuxième film : "Ça va vraiment ch*** des bulles"

Actus cinéma

Jean-Pascal Zadi prépare son deuxième film : "Ça va vraiment ch*** des bulles"

Jean-Pascal Zadi pose avec son César du meilleur espoir masculin après la 46ème cérémonie des César à Paris, le 12 mars 2021.

©David Niviere- Jean-Pascal Zadi pose avec son César du meilleur espoir masculin après la 46ème cérémonie des César à Paris, le 12 mars 2021., BestImage

Deux ans après la sortie de "Tout simplement noir", Jean-Pascal Zadi brille aussi bien à la télévision qu'au cinéma. Le 2 août 2022, le comédien et réalisateur s'est confié auprès de BFMTV à propos de ses futurs projets.

Actuellement à l'affiche de "L'année du requin", Jean-Pascal Zadi n'en finit pas de gravir les échelons. Après des petites apparitions au cinéma et à la télévision et après avoir été révélé au grand public avec "Tout simplement noir" en 2020, le comédien et réalisateur sera également bientôt à l'affiche du prochain Quentin Dupieux, "Fumer fait tousser", présenté au dernier Festival de Cannes.

"Il y a un casting de malade"

Plus encore, Jean-Pascal Zadi confie préparer son deuxième long-métrage en tant que réalisateur, prévu pour 2023. Un projet qui le met particulièrement en joie. "Ça va vraiment ch*** des bulles. Ça va être fou", déclare-t-il. Il explique : "Quand j'écrivais 'Tout simplement noir', je ne savais pas que ça allait marcher, mais je savais que c'était important qu'un film comme ça existe. Personne n'aurait pu m'arrêter. Ce deuxième film, je suis deux fois plus convaincu que 'Tout simplement noir'. C'est un truc qui a deux fois plus d'envergure. Il y aura un casting de malade."

Une promesse assurément alléchante qui se complète par un autre projet : celui de "En place", une série co-imaginée avec François Uzan, qui sera diffusée en 2023 sur Netflix. Aux côtés de Marina Foïs, Fadily Camara et Éric Judor, il incarnera un éducateur qui devient candidat à l'élection présidentielle. Un projet important pour le comédien : "Il y a dedans un message fort, qui me tient à coeur. Il ne faut pas rêver petit, mais rêver grand. On a notre place partout. On est légitime partout. Il faut juste avoir confiance en soi."

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 3 août

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter