James Cameron raconte pourquoi son film sur Spider-Man n'a jamais vu le jour

Actus cinéma

James Cameron raconte pourquoi son film sur Spider-Man n'a jamais vu le jour

James Cameron lors de la cérémonie d'honneur dédiée à Zoe Saldana qui a reçu son étoile sur The Hollywood Walk of Fame à Los Angeles, le 3 mai 2018.

©Hahn Lionel - James Cameron lors de la cérémonie d'honneur dédiée à Zoe Saldana qui a reçu son étoile sur The Hollywood Walk of Fame à Los Angeles, le 3 mai 2018., Abaca

Dans son livre "Tech Noir : The Art of James Cameron", qui sortira le 14 décembre 2021, James Cameron s'est livré sur son projet d'adapter Spider-Man au cinéma. Un film qui malheureusement n'a jamais vu le jour.

Du comic book dans les années 1960 à ses adaptations cinématographiques, Peter Parker, alias Spider-Man, ne cesse de fasciner. L'homme araignée a même séduit James Cameron dans les années 1990. Dans son livre "Tech Noir : The Art of James Cameron", qui sortira le 14 décembre prochain, le réalisateur évoque ce projet qu'il considère comme "le plus grand film" qu'il n'a jamais fait. Interviewé par ScreenCrush, le 6 décembre dernier, le cinéaste qui a travaillé avec "la bénédiction de Stan Lee" a donné plus de détails sur ce qu'il avait imaginé pour ce héros : "Les super-héros en général sont toujours apparus comme un peu fantaisistes pour moi, et je voulais faire quelque chose qui aurait été plus dans la veine de 'Terminator' et 'Aliens', pour adhérer tout de suite à la réalité." James Cameron, explique qu'il voulait l'ancrer "dans une monde réel", loin des villes imaginaires comme Gotham ou Metropolis : "Je voulais que ce soit New York."

James Cameron ne regrette pas cet échec

C'est également James Cameron qui a imaginé l'idée que Peter Parker soit mordu par une araignée radioactive. Une idée validée par Stan Lee qui s'est ensuite retrouvée dans le Spider-Man de Sam Raimi, et plus tard dans les pages des comics "The Amazing Spider-Man". Dans les années 1980, Marvel Comics, alors au bord de la faillite, le cinéaste décide de racheter les droits à Marvel via le studio Carolco. Malheureusement, le studio fait lui aussi faillite quelque temps après. Un échec pour James Cameron, qui retire de cette expérience une certaine leçon : "Je pense que Spider-Man était probablement le coup de pied au cul dont j'avais besoin pour faire mes propres trucs." Notamment "Avatar", dont le deuxième volet est attendu le 14 décembre 2022.

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 7 décembre

Liens commerciaux