Actus cinéma

"J'ai commis une erreur" : Harrison Ford regrette d'avoir refusé ce film qui aurait pu lui rapporter un Oscar

Il arrive très régulièrement que les acteurs passent à côté d'un rôle en or. Si Harrison Ford a décliné de nombreuses propositions, il n'a pourtant aucun regret. Enfin si, un seul. Un rôle qui a permis à son interprète de remporter un Oscar...

Il arrive très régulièrement que les acteurs passent à côté d'un rôle en or, soit parce qu'ils ont tout simplement refusé l'offre, soit parce que la production du film (au sens large), qui envisage un temps de leur proposer, se ravise finalement, avant de le confier à quelqu'un d'autre. Ou encore suite à des essais jugés peu concluants.

Bref, ce ne sont pas les raisons qui manquent. Et bien entendu, Harrison Ford ne déroge pas à la règle.

John McTiernan essaya - en vain - de faire jouer Harrison Ford dans son film A la poursuite d'Octobre rouge, pour endosser le rôle de Jack Ryan. Un rôle finalement incarné par Alec Baldwin.

Harrison Ford sous les traits du Dr. Alan Grant dans Jurassic Park, plutôt que Sam Neill ? Presque ! Spielberg affirma avoir proposé le rôle à Ford lors d'une projection organisée pour les 30 ans des Aventuriers de l'Arche perdue.

Ford déclina aussi le rôle principal du film Misery, ou encore celui de l'inspecteur John McLane dans le film culte Piège de cristal.

Nul regret pourtant de la part du comédien. Sauf un. Un rôle qui a permis à son acteur de remporter l'Oscar du Meilleur second rôle dans un film sorti en 2005 : George Clooney, pour Syriana, mis en scène par Stephen Gaghan.

Rageant lorsqu'on sait que Ford n'a, pour l'heure, jamais reçu d'Oscar au cours de sa carrière, se contentant encore, à 81 ans, de n'avoir qu'une unique citation au titre du Meilleur acteur, obtenue pour son rôle dans Witness. C'était il y a déjà 38 ans.

Dans un entretien accordé au journal Irish Examiner en mars 2006, Ford expliquait ainsi ce regret, ayant décliné le rôle parce qu'il n'était pas assez consistant selon lui. "Je n'étais pas suffisamment convaincu de la véracité du matériel et je pense que j'ai commis une erreur" disait-il, tout en soulignant que le scénario qui lui était parvenu présentait pas mal de différences avec celui qui a fini par être tourné.

publié le 14 juin, Olivier Pallaruelo, Allociné

Liens commerciaux