Isabelle Adjani dénonce le comportement de certains réalisateurs

Actus cinéma

Isabelle Adjani dénonce le comportement de certains réalisateurs

Isabelle Adjani lors de la 75ème édition du Festival International du Film de Cannes, le 22 mai 2022.

©CYRIL MOREAU - Isabelle Adjani lors de la 75ème édition du Festival International du Film de Cannes, le 22 mai 2022., BestImage

Mercredi 22 juin 2022, Isabelle Adjani était invitée sur le plateau de Quotidien pour parler de son dernier film, "Peter von Kant". La comédienne en a profité pour évoquer le comportement de certains réalisateurs, qu'elle a décrit comme inhumain.

Mystique, Isabelle Adjani intimide, même les plus grands, comme François Ozon, qui sur le plateau de Quotidien, ce jeudi 22 juin, a avoué toujours la vouvoyer malgré la semaine passée à ses côtés pour le tournage de son dernier film "Peter von kant". Adapté de la pièce de théâtre, "Les larmes amères de Petra von Kant", de Rainer Werner Fassbinder, Isabelle Adjani a pour réplique : "Grand cinéaste, mais m*rde humaine." Des mots qui ne sont pas passés inaperçus auprès de Yann Barthès qui lui a demandé, si elle avait connu beaucoup de "m*rdes humaines" au cours de sa carrière.

Isabelle Adjani évoque un changement grâce à #MeToo

C'est dans un premier temps avec beaucoup d'humour qu'Isabelle Adjani répond au journaliste : "Non... Il peut arriver qu'il y ait un peu de déficience humaine on va dire chez un metteur en scène." Très vite, elle reprend son sérieux, pour dénoncer le comportement de certains réalisateurs envers les femmes : "À partir du moment où il se prend pour démiurge, il peut vous infliger des choses qui ne sont pas humaines, en oubliant lui-même qu'il est un être humain qui travaille avec d'autres êtres humains."

Celle qui n'a pas été choquée par la gifle de Will Smith pense que grâce au mouvement #MeToo, les choses peuvent changer : "Je pense qu'il va y avoir une forme de mise à distance pour qu'une proximité réelle et bienveillante puisse continuer à exister entre un metteur en scène et une actrice. Je pense que les metteurs en scène sont tout de même un petit peu alertés par la difficulté qui pourrait se présenter à insister de façon hégémonique."

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 23 juin

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter