Actus cinéma

Incroyable histoire vraie + casting en or : ne ratez pas Dumb Money au cinéma

© Metropolitan FilmExport

Adapté d'un livre de Ben Mezrich (auteur de l'ouvrage qui a inspiré "The Social Network"), "Dumb Money" revient sur l'incroyable histoire vraie de l'affaire GameStop. Avec le réalisateur de "Moi, Tonya" et un casting en or.

En 2017, Craig Gillespie réalisait l'étonnant Moi, Tonya et offrait à Margot Robbie une nomination à l'Oscar de la Meilleure Actrice (et la statuette de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle à Allison Janney). Six ans plus tard, et après avoir signé trois épisodes de la mini-série Pam & Tommy, il se penche sur une autre histoire vraie.

Qui n'est pas moins rocambolesque. Inspiré d'un livre de Ben Mezrich (dont l'ouvrage "La Revanche d'un solitaire" a donné naissance à The Social Network, rien que ça), Dumb Money revient sur l'affaire GameStop, qui a donné des sueurs froides à tout Wall Street au début de la décennie.

En grande difficulté depuis un bout de temps, avec quelques huit cents fermetures en l'espace de deux ans, cette chaîne de magasins américains de jeux vidéo et de matériel électronique voit son action en Bourse chuter pour atteindre une valeur de 20 dollars en janvier 2021. Pour le plus grand plaisir des fonds spéculatifs qui avaient parié sur son effondrement.

Emmené par Paul Dano, que l'on retrouve aux côtés de Vincent d'Onofrio, Pete Davidson, America Ferrera, Shailene Woodley, Seth Rogen, Nick Offerman ou encore Sebastian Stan (déjà dans Moi, Tonya puis Pam & Tommy), Dumb Money raconte cette histoire.

Ou plutôt la manière dont un groupe d'utilisateurs du site WallStreetBets (où ceux qui s'intéressent à la Bourse parlent des titres dans lesquels il faut investir, des grandes tendances du marché et d'autres sujets) parvient à sauver la valeur boursière de GameStop. Et fait perdre près de sept milliards de dollars aux fonds qui pronostiquaient sa chute.

Des traders d'un nouveau genre, qui se sont ensuite spécialisés dans les entreprises dont les investisseurs professionnels misent sur la baisse (de Nokia à Blackberry en passant par la chaîne de cinémas AMC). Mais leur folle histoire a quelque peu été éclipsée par le Covid de ce côté-ci de l'Atlantique.

Dumb Money vous offre heureusement une séance de rattrapage en salles dès ce 29 novembre.

publié le 29 novembre, Maximilien Pierrette, Allociné

Liens commerciaux