Actus cinéma

Furiosa au box-office US : combien de millions de dollars pour le film prequel de Mad Max Fury Road ?

Avec un peu plus de 25 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d'exploitation, "Furiosa" prend la tête du box-office américain juste devant "Garfield". Mais il fait moins bien que "Mad Max Fury Road" en 2015.

Box-office US du 24 au 26 mai 2024

1 - Furiosa : 25 500 000 $ (Nouveauté)

2 - Garfield - Héros malgré lui : 24 775 000 $ (Nouveauté)

3 - Blue & Compagnie : 16 100 000 $ (cumul : 58 666 792)

4 - La Planète des singes - Le Nouveau royaume : 13 356 000 $ (cumul : 122 805 252)

5 - The Fall Guy : 5 920 000 $ (cumul : 72 211 385)

6 - Les Intrus : 5 610 000 $ (cumul : 21 343 988)

7 - Sight : 2 695 930 $ (Nouveauté)

8 - Challengers : 1 380 000 $ (cumul : 46 474 760)

9 - Back to Black : 1 100 000 $ (cumul : 4 999 020)

10 - Babes : 1 060 000 $ (cumul : 1 287 799)

À retenir

Une guerrière de la route qui démarre moins bien qu'un chat fainéant amateur de lasagnes ? C'est peut-être ce que nous réserve le box-office américain cette semaine. Selon les estimations publiées dimanche, Furiosa est en tête devant la nouvelle adaptation de Garfield, sous forme de film d'animation cette fois-ci.

Mais il y a moins d'un million de dollars entre les films de George Miller et Mark Dindal, donc la tendance peut s'inverser une fois les chiffres ajustés. Et ce lundi du Memorial Day, férié aux États-Unis, peut profiter au second. Même si, pour le moment, la meilleure moyenne par écran est du côté du prequel de Mad Max Fury Road. Qui avait engrangé plus de 45 millions de billets verts pour ses débuts en 2015.

Qu'il soit premier ou deuxième, Furiosa aura donc effectué un démarrage décevant au vu des attentes qu'il suscitait. Et, à moins d'atteindre et conserver un bon rythme de croisière dans les semaines à venir, il pourrait lui être difficile de faire mieux que Fury Road, alors considéré comme un semi-déception, avec 154,3 millions de dollars de recettes aux États-Unis et 380,4 dans le monde.

À l'inverse, le nouveau Garfield emmené par la voix de Chris Pratt (partenaire d'Anya Taylor-Joy, la star de Furiosa, dans Super Mario Bros. - Le Film) démarre mieux que les deux longs métrages des années 2000, qui mélangeaient prises de vues réelles et images de synthèse, et dans lesquels Bill Murray prêtait son timbre au célèbre chat.

Leader la semaine passée, Blue & Compagnie chute sur la troisième marche du podium. Alors qu'il vient de franchir le cap des 800 000 entrées en France, et fonce vers le million, le long métrage réalisé par John Krasinski devrait finir sa course moins haut que les Sans un bruit, pourtant destinés à un public moins large. Mais peut-être rapporter l'équivalent de son budget de production, qui serait de 110 millions de dollars.

Les voyants sont davantage au vert du côté de La Planète des singes : moins flamboyant que ses prédécesseurs dans le reste du monde, Le Nouveau royaume est bien parti pour faire aussi bien voir mieux qu'eux sur le sol américain. Ce qui n'était pas forcément gagné sur la papier, quand les pronostics donnaient plutôt The Fall Guy vainqueur.

The Fall Guy devant Bullet Train ?

Mais ses deux stars, Ryan Gosling et Emily Blunt, sont particulièrement bien placées pour le savoir grâce aux cartons de Barbie et Oppenheimer l'été dernier : le box-office n'est plus aussi facile à lire qu'il y a quelques années. Et c'est malheureusement leur dernier film en date qui en fait les frais.

S'il pourrait dépasser les 103 millions de Bullet Train en fin de course, il restera quand même une petite déception au vu de ce que beaucoup prédisaient depuis que Steven Spielberg avait chanté les louanges de l'adaptation ciné de L'Homme qui tombe à pic. Surtout qu'il est déjà disponible en VOD aux États-Unis, et a donc peu de chances d'effectuer un sursaut lui permettant de sauver les meubles.

Dans le reste du classement, Challengers reste dans le Top 10 pour sa cinquième semaine d'exploitation et pourrait, pourquoi pas, surfer sur l'actualité de Roland Garros pour s'offrir un rebond. Et Back to Black réalise la plus grosse chute du week-end (- 61,2% de recettes par rapport au week-end précédent, et un cumul qui s'élève à... 5 millions), pendant que la comédie indé Babes, profitant de l'énorme hausse de son parc de copies s'offre le bond le plus spectaculaire avec un joli + 549,8%.

Chiffres : Box-office Mojo

publié le 27 mai, Maximilien Pierrette, Allociné

Liens commerciaux