Films de super-héros vs films indépendants : Nicolas Cage donne son avis !

Actus cinéma

Films de super-héros vs films indépendants : Nicolas Cage donne son avis !

Nicolas Cage lors du 39e Festival américain de Deauville, le 2 septembre 2013.

©Briquet Nicolas - Nicolas Cage lors du 39e Festival américain de Deauville, le 2 septembre 2013., Abaca

Tout au long de sa carrière, Nicolas Cage ne s'est jamais limité à un genre de film ou un type de budget de production. L'acteur a aussi bien tourné pour David Lynch qu'oeuvré pour Marvel Comics. Ainsi, que pense-t-il des querelles entre les icônes de films d'auteur et celles de films de super-héros ?

C'est grâce à des films indépendants que Nicolas Cage se dégage, dans un premier temps, une place dans le paysage hollywoodien. "Arizona Junior" des frères Cohen, "Sailor et Lula" de David Lynch et "Leaving Las Vegas" de Mike Figgis - lui offrant l'Oscar du meilleur acteur - tissent son lien avec ce type de cinéma. Toutefois, l'acteur de 58 ans a également été la coqueluche des productions à gros budget, tête d'affiche de la franchise Benjamin Gates ou de Ghost Rider chez Marvel Comics. C'est pourquoi son avis est particulièrement intéressant quand il est question de trancher entre ces deux secteurs, souvent en désaccord.

"Je ne comprends pas le conflit"

En plus de Martin Scorsese ou de Ridley Scott, c'est récemment Francis Ford Coppola qui ajoutait sa pierre à l'édifice en critiquant le MCU et le DCU. Face à ces joutes verbales, Nicolas Cage a confié au GQ de mars 2022 : "Je ne comprends pas le conflit." Avant de concrètement se désolidariser de ces cinéastes : "Je ne suis pas d'accord avec eux sur cette perception ou cette opinion."

Faisant référence à ces derniers rôles au sein de productions indépendantes, il avance : "Je pense que les films que je fais , comme 'Pig' ou 'Joe', ne sont en aucun cas en conflit avec les films Marvel". Au terme d'un résonnement conséquent, il affirme : "Qu'y a-t-il de mal à un divertissement sain qui plaît aux parents et aux enfants et donne aux gens quelque chose à attendre avec impatience ? C'est juste que je ne vois pas où est le problème." Une belle façon de hisser un drapeau blanc !

Inès Agblo, Jellyfish France, publié le 25 mars

PUBLICITÉ

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter