Actus cinéma

"Enfin un homme décent !" : Amber Heard victime d'un harcèlement misogyne ? Zack Snyder dénonce les attaques

Zack Snyder dénonce le cyberharcèlement hyper misogyne de Amber Heard Zack Snyder à la première de 'Batman V Superman: Dawn Of Justice' à l'hôtel St. Regis à Mexico, le 20 mars 2016 © BestImage, FAMEFLYNET / BESTIMAGE

Les défenseurs de Amber Heard se font rares en ce monde depuis son procès ultra médiatisé (et perdu) l'ayant opposée à son ex conjoint Johnny Depp. Mais l'un d'entre eux s'est exprimé, et pas des moindres : le cinéaste Zack Snyder, producteur de la saga Aquaman. Sans craindre de s'aligner des détracteurs.

Qui veut la peau de Amber Heard ?

On se le demande tant l'actrice a du subir une vague virulente de cyberharcèlement ces dernières années. Les attaques en ligne à son encontre ne se sont pas apaisées depuis le verdict du procès l'opposant à son ex conjoint Johnny Depp, prononcé le 1er juin 2022. Amber Heard avait été condamnée pour diffamation, mais également Johnny Depp. Un jugement obligeant ce dernier à verser 2 millions de dollars de "réparations".

>> Festival de Cannes : sur le tapis rouge, on soutient Amber Heard face au sacre de Johnny Depp, t-shirts à l'appui

Il a fallu beaucoup de temps pour que la fanbase de Jack Sparrow laisse entrevoir les lueurs de l'autre "camp" - les soutiens d'Amber Heard. Une défense qui n'a même pas été évidente du côté des femmes. Ainsi il a fallu attendre fin 2022 pour que plus de 130 personnalités et associations de défense des droits des femmes apportent leur signature à une lettre ouverte défendant l'actrice et dénonçant ces attaques sur le web.

>> Jenna Ortega furieuse après les rumeurs qui la disent en couple avec Johnny Depp : "Je n'arrive même pas..."

Mais aujourd'hui, c'est un homme qui a décidé de réagir. Et pas le moins connu : le cinéaste Zack Snyder. Oui, l'auteur du fameux "Snyder Cut" de Justice League, des prods DC Man of Steel et Batman vs Superman, mais aussi de L'armée des morts, 300, Sucker Punch, Watchmen, du Army of the Dead de Netflix...

L'amoureux des fights au ralenti s'est laissé aller à un autre combat et pas le moins épineux : prendre la défense d'Amber Heard, le temps d'un portrait que lui a dédié The Hollywood Reporter. On l'écoute !

"Je ne comprends pas..."

Selon cet article du Hollywood Reporter, le cinéaste Zack Snyder a effectivement été "consterné" de voir Amber Heard "subir des abus en ligne". C'est ce qu'affirme le magazine de cinéma. Qui rapporte directement ses propos limpides à ce sujet : "Je ne comprends tout simplement pas. Si les autres ne l'aiment pas, je ne sais pas quoi dire".

"Je travaillerais avec elle dans la seconde s'il le fallait", a poursuivi le metteur en scène avec ferveur. Si le réalisateur ne cite pas de projet en particulier concernant une éventuelle collaboration avec l'actrice américaine, c'est parce que son expérience tumultueuse au sein des films de super héros l'a un brin éloigné des plateaux. Ou tout du moins, de ce genre de blockbusters exigeant énormément de concessions auprès des studios.

>> Depp vs Heard : le nouveau documentaire de Netflix aussi attendu que craint par les fans

Rappelons à ce titre que par-delà Justice League, Amber Heard est l'une des stars de la production DC Aquaman, dont la suite, toujours réalisée par le maître de l'épouvante James Wann, va bientôt submerger nos salles de cinéma... "Snyder est occupé à développer son propre univers", assure à ce titre le Hollywood Reporter.

Le témoignage de Zack Snyder a beaucoup fait réagir sur Twitter (on vous épargne les misogynes) : "Enfin un homme décent à Hollywood", "Encore une fois, dans des années, les gens verront que Zack était en avance sur son temps et avait raison sur ce point", "C'est clairement un mec fantastique".

Petit rappel pour la forme : en 2020, Johnny Depp avait été reconnu coupable de violences conjugales par le tribunal de Londres. Le documentaire La fabrique du mensonge : Affaire Johnny Depp / Amber Heard, la justice à l'épreuve des réseaux sociaux, est largement revenu sur "l'expérience" éprouvante vécue par Amber Heard durant la médiatisation de procès, perçue comme un "backlash" : un "retour de bâton" à destination des femmes en général, et des féministes, en réaction au mouvement #MeToo.

publié le 30 novembre, Clément Arbrun, Purebreak

Liens commerciaux